Droits et libertés

2011-10-13 - J'ai voté pour ce règlement qui met en œuvre au sein de l'Union européenne un protocole de l'ONU visant à limiter et mieux contrôler la fabrication, la vente et l'utilisation illicites d'armes à feu, aussi petites soient-elles. C'est un petit pas en avant dans le cadre de lutte contre la prolifération des armes à feu. L'Union Européenne se doit d'appliquer les textes internationaux qui vont dans le sens de la lutte contre les conflits et mettent en cause le droit de tuer comme manière de vivre les relations humaines.

vendredi, 14 octobre, 2011 - 12:24
Voir la vidéo

Intervention de Marie-Christine Vergiat - Députée européenne Front de Gauche - Membre de la commission libertés civiles et justice et affaires intérieures - Bruxelles 12 octobre 2011

Le 22 septembre dernier le Conseil a rejeté l'entrée de la Roumanie et la Bulgarie dans l'espace Schengen. Quelle hypocrisie ! Certes, ce sont les Pays-Bas et la Finlande qui ont opposé leur véto à cette demande, mais la majorité des Etats membres, à commencer par l'Allemagne et la France, partage semble-t-il le doute de ces Etats membres. Pourtant la Bulgarie et la Roumanie remplissent désormais les conditions qui ont été imposées aux nouveaux entrants en 2008 et apparaissent même mieux préparés que certains de ceux qui ont été acceptés sans réticences à l'époque.

mercredi, 12 octobre, 2011 - 18:53

Le Parlement européen a adopté ce mercredi à une très large majorité (442 pour, 104 contre) une résolution sur les violations des droits de l'Homme liés à l'orientation sexuelle et au genre. La nécessité de lutter contre les discriminations en ce domaine est posée de façon universelle tant dans le cadre de la politique extérieure de l'UE qu'au sein même des Etats membres.

mercredi, 28 septembre, 2011 - 12:00

Une fois de plus je partage totalement l'analyse de mes amis de l'AEDH (Association européenne des droits de l'Homme). Je regrette donc que la GUE/NGL soit le seul groupe politique du Parlement européen a avoir voté contre ce texte (les Verts s'étant seulement abstenus et les autres groupes ayant voté pour). Les quelques points positifs du texte obtenu par le Parlement européen ne changent en rien la logique globale de Frontex qui n'est rien d'autre que le bras armé du contrôle aux frontieres de cette Europe forteresse qui n'est pas la nôtre.

mercredi, 21 septembre, 2011 - 18:00

Alors que les ministres européens de la justice et des affaires intèrieures se réunissent les 22 et 23 septembre à Bruxelles, nous les interpellons avec plusieurs député-e-s européen-ne-s sur la situation des réfugiés qui fuient la Libye. Les Etats membres de l'Union européenne n'ont acceuilli les réfugiés qu'à dose homéopathique tout en multipliant les déclarations prônant de nouvelles relations avec les pays du pourtour méditérranéen. Nos voisins de l'autre rive de la Méditérranée ont l'habitude des beaux discours des responsables européens. Une modification des relations implique des actes. Les Etats membres doivent prendre leur part de responsabilité, et cesser de trainer les pieds pour acceuillir les quelques milliers de réfugiés qui ont fui le confit libyen.

mercredi, 21 septembre, 2011 - 12:52
Voir la vidéo

Intervention de Marie-Christine Vergiat - Députée européenne Front de gauche -Membre de la commission Libertés civiles justice et affaires intérieures - Strasbourg 13 septembre 2011

Frontex est un symbole. Celui que l'Union européenne veut donner de la façon dont elle gère, elle contrôle, ses frontières. Le Parlement européen a une fois de plus tenté de faire pression pour que les droits fondamentaux de celles et de ceux qui cherchent à rejoindre l'Union européenne pour des raisons économiques ou humanitaires soient mieux pris en compte. Quelques un de nos amendements et notamment ceux concernant le sauvetage en mer ont été intégrés et je tiens à en remercier notre rapporteur.
Mais nous sommes loin du compte par rapport aux discours que nous prônons à la face du monde.

mardi, 13 septembre, 2011 - 11:18

01-08-2011 Un entretien pour le journal la Marseillaise qui m'a donné l'occasion d'aborder la question de l'inclusion des Roms et de l'utilisation des fonds européens.

Depuis 3 ans, la Commission européenne a mis en œuvre des actions en faveur des populations roms dans toute l’Europe, quels en sont ses résultats concrets ?
C’est très variable selon les pays. L’épiphénomène de l’été dernier en France a suscité l’intérêt de voir ce qui se passait concrètement dans nos pays respectifs. Le parlement européen a beaucoup poussé dans ce sens.

lundi, 1 août, 2011 - 21:57

J'ai voté contre ce rapport car l'utilisation de ce dispositif de contrôle, s'apparentant à une fouille corporelle intégrale, porte atteinte tant à la vie privée qu'à l'intimité des personnes. Certes des précautions sémantiques sont prises pour rendre admissible l'utilisation du scanner corporel dans les aéroports que l'on appelle "scanner de sécurité", leur utilisation est entourée de "garanties" en matière d'intimité, de vie privée et de protection des données (possibilité de ne pas s'y soumettre et de passer par un moyen de contrôle - droit d'option-, local de visionnage des images très éloigné, limitation du stockage des données, etc.).

jeudi, 7 juillet, 2011 - 17:51

J'ai voté en faveur du rapport sur l'approche européenne en matière de protection des données car il contient de nombreux points positifs : renforcement de certains droits des individus sur leurs données, protection des personnes quelle que soit leur localisation géographique, renforcement des pouvoirs des autorités nationales de protection des données, nomination d'agents de protection des données dans les entreprises, référence au "droit à l'oubli", notion du consentement explicite pour le traitement des données, élargissement de la liste de données sensibles, etc.

jeudi, 7 juillet, 2011 - 17:47
Voir la vidéo

Communiqué de presse de Marie-Christine Vergiat - Députée européenne Front de Gauche - membre de la commission libertés civiles, justice et affaires intèrieures - Strasbourg, le 7 juillet 2011

Je peux partager l'un ou l'autre point de la résolution commune du Parlement européenne sur Schengen notamment l'opposition à tout ajout de nouvelles conditions permettant aux Etats membres de rétablir les contrôles à leurs frontières intérieures. Cette possibilité existe et elle est largement utilisée. Mais cessons l'hypocrisie.

jeudi, 7 juillet, 2011 - 14:21
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche