International

Se référant à l'attitude de l'Union européenne au sujet des événements récents dans le monde arabe, le député du GUE/NGL Kyriacos Triantaphyllides (Chypre) a déclaré:

"L'UE confond immobilité et stabilité; cette attitude est répréhensible puisqu'elle n'a pas réussi à entendre les appels pour la liberté et la justice sociale des peuples de la région".

mercredi, 9 mars, 2011 - 17:52

Je viens de signer cette lettre, comme nombre de parlementaires du groupe de la Gauche Unitaire européenne - Gauche Verte Nordique.
Nous, parlementaires français et européens, tenons à faire part de notre indignation suite à la nomination de l'ex-président colombien M. Alvaro Uribe Velez comme enseignant à l'École Nationale d'Ingénieurs de Metz (ENIM), en contre-partie des contrats juteux passés entre cette institution éducative et l'Etat colombien.

L'Union européenne et la France se revendiquent de la défense des droits de l'homme. Ce serait ajouter une nouvelle incohérence à l'accomplissement de ces objectifs politiques, et ce serait rendre un bien mauvais service à l'éducation de jeunes européens que d'accepter une telle nomination

vendredi, 4 mars, 2011 - 14:17
2commentaires

Cet article publié dans l'Humanité le 18 février 2011, fait le point sur les prises de positions de l'UE face à la situation en Tunisie. Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, a annoncé une rallonge dérisoire de l’aide à la Tunisie. Celle-ci reste assujettie à un cadre d’échanges «libres» comme la politique migratoire demeure soumise aux canons de l’UE forteresse.

vendredi, 18 février, 2011 - 01:00

Il est curieux que, vis à vis de la Russie, le Parlement européen tombe soit dans la complaisance, soit dans ce que j'appellerais "l'anti-Russie" motivée avant par l'antisoviétisme et donc de l'anticommunisme primaire. Il est temps de se rendre compte que le mur de Berlin est tombé depuis plus de 20 ans et que le régime en place n'a plus rien à voir avec ces prédécesseurs.

jeudi, 17 février, 2011 - 01:00
Voir la vidéo

Intervention au Parlement européen le 16 février 2011 - Monsieur le Président, les pays arabes sont secoués par une vague de soulèvements populaires qui les gagne tous petit à petit et j'espère que cela va continuer. Un vent de contestation sans précédent des dictatures au pouvoir dans ces pays est en marche. Ces dictatures sont en place le plus souvent avec la complicité et, au mieux, le silence de l'ensemble des régimes occidentaux. Aucun pays ne semble être à l'abri de la révolte des peuples et c'est tant mieux. Nous avons tardé, vous avez tardé à vous rendre compte de ce qui était en train de se passer dans ces pays et vous continuez à le faire.

mercredi, 16 février, 2011 - 19:16
Voir la vidéo

Intervention au Parlement européen lors des débats sur les urgences humanitaires à Strasbourg le 16 février 2011 - Monsieur le Président, nous en sommes à la troisième résolution du Parlement européen de cette législature sur les discriminations contre la population LGBT en Ouganda. Nous traitons aujourd'hui tout particulièrement le cas de M. David Kato, dont l'assassinat a été dénoncé avec force par de nombreuses ONG et instances internationales.

mercredi, 16 février, 2011 - 19:06

J'ai présidé cette conférence de presse sur l'Iran, que nous avons organisé avec ma collègue Cornelia Ernst (députée européenne allemande de Die Linke), vice présidente du groupe d'amitié avec l'Iran, suite à une demande du Comité international contre les exécutions et la torture.
Malheureusement c'est un des rares moyens que nous avons par rapport à l'Iran : faire connaitre les horreurs qui se déroulent au quotidien dans ce pays.

mardi, 15 février, 2011 - 01:00

Communiqué du Parlement européen - La majorité des groupes politiques ont critiqué à la fois l'absence de réaction européenne d'une seule voix, suite aux manifestations intervenues en Egypte et en Tunisie, et l'ambivalence de l'appui de l'Europe aux manifestants et à leur cause. Lors du débat avec Catherine Ashton, l'Assemblée a demandé un examen de la politique de voisinage de l'UE en Méditerranée à la lumière de son échec apparent, en vue de permettre des réformes.
La Haute Représentante Ashton a commencé par exprimer son admiration pour la dignité et le courage des manifestants, ajoutant que tant en Tunisie qu'en Egypte, les événements ont atteint "un point de non retour".

lundi, 7 février, 2011 - 12:04
Voir la vidéo

Intervention au Parlement européen le 2 février 2011, Marie-Christine Vergiat, au nom du groupe GUE/NGL. – Monsieur le Président, je ne voulais pas tellement revenir sur le passé, mais j'entends des interventions surprenantes. Je trouve que ces derniers temps, depuis des mois, nous étions pratiquement les seuls, avec quelques députés du groupe Verts/ALE, pour demander que l'on parle de la situation en Tunisie. Il y a effectivement – Monsieur Cohn Bendit, vous avez raison – beaucoup de résistants de la vingt cinquième heure. Nous aurions beaucoup de choses à dire sur le passé, mais nous l'avons dit dans notre propre résolution et nous pensons qu'il faut nous intéresser d'abord à l'avenir.

jeudi, 3 février, 2011 - 10:56

Communiqué de Marie-Christine Vergiat - députée européenne GUE-NGL Front de Gauche - coordinatrice de la sous-commission droits de l'Homme et membre de la délégation Maghreb : Je ne voulais pas tellement revenir sur le passé mais j'entends des interventions surprenantes.

Vous avez raison M. Cohn-Bendit, il y a effectivement beaucoup de résistants de la 25ème heure. Or, avec les Verts, nous avons souvent été bien seuls, y compris lors de la dernière session du Parlement européen pour soutenir les démocrates tunisiens.

Mais je ne m'étendrai pas sur le passé ni sur les erreurs commises par l'Union européenne et ses Etats membres.

mercredi, 2 février, 2011 - 01:00
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche