Droits et libertés

Visas humanitaires : Il faut des voies régulières pour les migrants et les réfugiés !

Je suis intervenue en commission LIBE le 10 septembre 2018 au sujet des visas humanitaires. Soit on est d’accord pour dire tous ensemble qu’il faut des voies régulières pour les migrants et les réfugiés. Soit on ferme la porte à ces visas humanitaires. Le seul intérêt d’avoir des visas humanitaires européens c’est d’avoir une procédure européenne, une harmonisation européenne et que cela ait un sens au niveau humanitaire.

Mon intervention est également disponible sur ma chaîne Youtube.

"Je voudrais revenir en arrière, en 2014, lorsque le code des visas nous a été proposé.

Comme l’a dit le rapporteur, à l’époque il y avait une sorte de consensus dans cette maison pour introduire les visas humanitaires dans le code des visas. Nous étions 5 groupes politiques à être d’accord sur cette question. C’était en 2014.

Officiers de liaison "immigration" : Nous devons regarder les arrivées mais aussi les départs de l'UE

Je suis intervenue en commission LIBE le 5 novembre 2018 au sujet de la création d'un réseau européen d'officiers de liaison "immigration". J'aimerais que nous ayons une vision globale des questions migratoires et qu'on ne se concentre pas uniquement sur les migrations du Sud alors qu'on sait que pour la 3ème année consécutive, ce sont les Ukrainiens qui sont les premiers à bénéficier des titres de séjour dans l'UE. Il faut que dans le cadre de nos réflexions sur les officiers de liaison "migrations", nous regardions les arrivées mais aussi les départs et y compris les mouvements migratoires des Européens entre les États membres de l'UE.

Mon intervention est également accessible sur ma chaîne Youtube.

"Il s’agit d’avancer pour avoir une approche holistique de la question migratoire. Je pense que c’est une bonne occasion, tout l’intérêt de ces années 2015-2016 c’est de ramener un peu de raison sur la question des politiques migratoires. Je ne veux pas qu’une fois qu’on a dit ça, qu’on revienne uniquement sur les pays qui posent problème et qui viennent du sud de la Méditerranée.

Réforme du code des visas : L'obsession pour les migrations dites "irrégulières"

Je suis intervenue le 22 octobre 2018 en commission LIBE sur la réforme du code des visas.

L'intervention est accessible sur ma chaîne Youtube

J'ai suivi ce dossier depuis le départ et j'ai vu ses évolutions.

La réforme devait faciliter le transit des touristes, maintenant on voit que pour certains groupes politiques c'est devenu un instrument de lutte contre les migrations dites "irrégulières". Je suis atterrée de voir que ce système de visas est à géométrie variable.

Système d'information Schengen : SIS II sera-t-il le nouveau "Big Brother" européen?

Je suis intervenue en session plénière le mardi 23 octobre 2018 au sujet du Système d'information Schengen (SIS II). SIS II sera-t-il le nouveau "Big Brother" européen? Nos concitoyens ont droit à la sécurité, les nouvelles technologies peuvent y aider mais pas à n’importe quel prix. 

Cette intervention est accessible sur ma chaîne Youtube.

Marie-Christine Vergiat, au nom du groupe GUE/NGL. – "Monsieur le Président, le SIS II sera-t-il le nouveau Big Brother européen?

Le système d’information Schengen créé en 1990 était le pendant de la suppression des contrôles aux frontières. Il concernait essentiellement les véhicules volés, les personnes disparues et les ressortissants de pays tiers interdits de séjour. Un simple outil de coopération policière.

"Le lauréat du prix Sakharov annoncé" - Communiqué de presse

Je vous invite à lire le communiqué de presse de Gabi Zimmer, présidente du groupe GUE/NGL et moi-même suite à la nomination d'Oleg Sentsov comme lauréat du Prix Sakharov.

Les trois candidats méritaient de gagner, dont Nasser Zefzafi et les 11 ONG de sauvetage en Méditerranée.

Nasser Zefzafi, leader du mouvement du Hirak dans le Rif, purge actuellement une peine de 20 ans de prison. En présentant Nasser Zefzafi au Prix Sakharov, la GUE/NGL envoie un message fort en faveur de la justice sociale et contre la répression des mouvements pacifistes au Maroc et ailleurs.

La GUE/NGL continuera de soutenir les militants du Rif, à exiger leur libération, à soutenir le mouvement social et à condamner leur répression.

Le lauréat du prix Sakharov annoncé

25/10/2018

Nous félicitons Oleg Sentsov d'avoir remporté le prix Sakharov de cette année. Les trois candidats méritaient de gagner, dont Nasser Zefzafi et les 11 ONG de sauvetage en Méditerranée.

Cages en verre au TGI de Paris : Qu'en est-il de la directive européenne sur le droit d'assister à son procès pénal ?

Il y a quelques mois a ouvert le nouveau Tribunal de Grande Instance de Paris. Nombre d'avocats et de défenseurs des droits de l'Homme se sont émus de constater l'installation généralisée de cages en verre pour les prévenus. Le traitement réservé aux prévenus, considérés comme présumés innocents tant qu'une décision de justice n'est pas prononcée à leur encontre, est à la fois dégradant et pose surtout le problème de l'accès aux droits de la défense puisque la communication entre l'avocat et le prévenu est dès lors très limitée.

C'est pourquoi j'ai formulé une question écrite à la Commission européenne à ce sujet pour savoir comment elle compte imposer à la France la transposition effective de la directive sur la présomption d'innocence et le droit d'assister à son procès pénal. Affaire à suivre

 

Droits de l'Homme et multinationales : Un cadre contraignant pour les entreprises est indispensable pour que cesse l’impunité

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 2 octobre 2018 sur la contribution de l’Union européenne à l’élaboration d’un instrument contraignant des Nations unies pour réglementer les activités des sociétés transnationales au regard des droits de l’homme

Le Parlement européen a adopté le 2 octobre 2018 une résolution sur la contribution de l’Union européenne à l’élaboration d’un instrument contraignant des Nations unies pour réglementer les activités des sociétés transnationales au regard des droits de l’homme.

"Nasser Zefzafi, leader du Hirak au Maroc, sélectionné pour le prix Sakharov 2018" - GUE/NGL

Je me félicite que Nasser Zefzafi soit retenu dans la liste des 3 nominés au Prix Sakharov. C'est un signe que nous envoyons pour la défense des droits sociaux et contre la répression des mouvements pacifistes au Maroc comme partout ailleurs.

Nasser Zefzafi est devenu un symbole du Hirak, le mouvement social qui a démarré après la mort du jeune poissonnier Mouhcine Fikri. Il purge actuellement une peine de 20 ans de prison pour avoir osé manifester en faveur de la justice sociale et contre les inégalités territoriales.

Je vous invite à lire le communiqué de presse de mon groupe GUE/NGL qui a soutenu la candidature de Nasser Zefzafi:

http://www.guengl.eu/news/article/category//moroccan-protest-leader-shor...

Émirats arabes unis : Liberté pour les prisonniers d'opinion ! Stop aux ventes d'armes aux EAU !

Je suis intervenue en session plénière le 4 octobre 2018 au sujet des Émirats Arabes Unis pour demander la libération d'Ahmed Mansoor et de tous les prisonniers d'opinion.
J'ai notamment dénoncé la vente de logiciels d'espionnage par la France et l’Allemagne, pour surveiller notamment les défenseurs des droits de l’Homme comme Ahmed Mansoor.
J'ai également dénoncé le fait que la France est l’un de leurs principaux fournisseurs d’armes des Émirats arabes unis, armes qui sont ensuite utilisés dans la guerre au Yémen et qui ne font qu'empirer la situation humanitaire dans ce pays.

Mon intervention est accessible sur ma chaîne Youtube.

"Marie-Christine Vergiat, auteure. – Monsieur le Président, il y a longtemps que nous n’avions pas réussi à mettre à l’ordre du jour la question des droits de l’homme dans les Émirats arabes unis. Dans cette maison, les pays du Golfe ont beaucoup d’amis, et c’est particulièrement vrai pour les Émirats, seul pays de la région à bénéficier d’une libéralisation des visas. L

Biélorussie : Arrêtons de fermer les yeux sur ce qui se passe à la frontière avec la Pologne

Je suis intervenue en session plénière le 4 octobre 2018 au sujet de la Biélorussie notamment le cas de Charter 97. J'en ai profité pour dénoncer la fermeture des frontières entre la Pologne et la Biélorussie, le refus de la Pologne d'examiner les demandes d'asile et les refoulements vers des pays où l'on sait qu'il y a de graves violations des droits de l'Homme.

Mon intervention est accessible sur ma chaîne Youtube.

"Marie-Christine Vergiat, au nom du groupe GUE/NGL. – Monsieur le Président, la Biélorussie est souvent considérée comme la dernière dictature d’Europe, le seul pays européen à ne pas être au Conseil de l’Europe. La peine de mort y sévit toujours. Aucune élection n’a été jugée conforme aux normes internationales depuis 2001. M. Loukachenko a été réélu en 2015 avec 83,5 % des voix.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche