Droits et libertés

Urgence humanitaire en Méditerranée : Non à la criminalisation des ONG, des citoyens et des élus

Je suis intervenue en session plénière le 3 octobre 2018 au sujet de l'urgence humanitaire en Méditerranée et le soutien aux pouvoirs publics locaux et régionaux. L'occasion pour de dénoncer la criminalisation des ONG, des citoyens et des élus (notamment Domenico « Mimmo » Lucano, maire de Riace en Italie). Il faut donner à tous ceux qui le souhaitent les moyens d’aider les réfugiés et pour cela, il faut ouvrir directement l’accès aux fonds européens sans bureaucratie inutile.

Le 3 octobre 2013, un bateau coulait près de Lampedusa faisant 368 morts : Ils étaient Somaliens, Erythréens, Soudanais.

Dans la foulée, l’Italie lançait l’opération Mare Nostrum.

Un an plus tard, l’opération était stoppée, l’Italie ne pouvait continuer seule cette opération. Triton ne l’a pas remplacé, ni par son périmètre, ni par les moyens mis en œuvre.

Près de 20 000 personnes sont mortes en Méditerranée depuis 2014.

Statistiques sur les migrations : il faut des chiffres réalistes au sujet des politiques migratoires

Je suis intervenue en commission LIBE le 27 septembre 2018 sur le rapport concernant les statistiques sur les migrations et la protection internationale, rapport que je suis en tant que shadow rapporteur au nom de mon groupe GUE/NGL.

Mon intervention est disponible sur ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=EvSUUn85VuU&feature=youtu.be

La question des statistiques est essentielle si on veut travailler sur les chiffres réalistes par rapport aux politiques migratoires Et nous devons avance sur les questions statistiques pour éviter les fantasmes et pour que les politiques européennes soient appuyées par les chiffres réels des migrations.

Soutien à la candidature de Nasser Zefzafi au Prix Sakharov, leader du Hirak dans le Rif

Je suis intervenue en commission jointe AFET/DEVE pour présenter officiellement la candidature de Nasser Zefzafi au Prix Sakharov 2018 au nom de la GUE/NGL et également au nom de plusieurs députés issus de la GUE/NGL, des S&D et des Verts.

La vidéo est accessible sur ma page Youtube.

Droit d'auteur sur internet : Une directive à double tranchant

Explication de vote concernant la directive adoptée par le Parlement européen le 12 septembre 2018 sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique

Ce rapport sur la directive « copyright » souhaite adapter les droits d’auteur aux évolutions du numérique. Ce texte a fait l’objet d’un lobbying intense aussi bien des défenseurs que des pourfendeurs du texte.

Les enjeux sont considérables mais le débat s'est focalisé sur deux aspects du texte :

- l’article 11 créant un « droit voisin » pour les éditeurs de contenus, c’est-à-dire le droit à une rémunération lorsque des articles sont référencés par des sites d’actualité ;

Etat de droit en Hongrie : Le Parlement européen a demandé au Conseil l'activation de l’article 7 pour violation des valeurs de l'UE

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 13 septembre 2018 relatif au déclenchement de la procédure de l’article 7.1, du traité sur l’Union européenne, en cas risque de violation grave des valeurs de l'UE par la Hongrie.

C’est un vote "historique" qui a eu lieu au Parlement européen avec cette décision de demander, pour la première fois, au Conseil l'activation de l’article 7 des Traités de l’Union européenne à l’encontre d'un gouvernement, en l'espèce le gouvernement hongrois.

Portail numérique : Une information claire et transparente favorise la simplification des procédures etl'accès aux droits

Explication de vote sur le rapport du Parlement européen adopté le 13 septembre 2018 concernant la mise en place d'un portail numérique unique.

La liberté de circulation est un des grands droits fondamentaux consacrés par les Traités de l'Union européenne.

À "l'heure du numérique", la Commission européenne a donc proposé la création d’un portail d'information sur les droits et la simplification des procédures administratives en ce domaine.

Le Parlement européen a soutenu le règlement proposé par la Commission en s’assurant que le respect du droit à la protection des données personnelles serait respecté et en proposant une série d’amendements allant dans ce sens.

Harcèlement moral et sexuel : Dénoncer une fois encore les violences sexistes au sein des institutions européennes

Explication de vote sur les mesures adoptées par le Parlement européen pour prévenir et combattre le harcèlement moral et sexuel sur le lieu de travail, dans les espaces publics et dans la vie politique dans l’Union

Comme le mouvement #Metoo l'a révélé, le harcèlement sexuel et moral figurent parmi les formes les plus répandues de discriminations fondées sur le sexe. 90 % des victimes sont des femmes.

Tous les pays du monde et toutes les sphères de la société sont concernés ; les institutions européennes ne faisant pas exception.
Comme nous sommes nombreuses à le savoir, le harcèlement, quel qu'en soient les formes, est souvent sous-estimé notamment au regard des violences subies par les victimes et de leur difficulté à en parler.

Nasser Zefzafi, leader du Hirak, est candidat au Prix Sakharov

Je suis fière de vous annoncer que nous avons officiellement déposé au nom de la GUE/NGL la candidature de Nasser Zefzafi, leader du Hirak au Maroc, pour le prix Sakharov 2018.

Cette candidature est double puisque nous avons également réussi à rassembler 42 soutiens à Nasser Zefzafi de la part deputés la GUE/NGL, de S&D et des Verts grâce à notre initiative commune menée avec Mme Piri (S&D) et Mme Sargentini (Verts).

Voici le communiqué de presse la GUE/NGL à ce sujet : http://www.guengl.eu/news/article/category//moroccan-protest-leader-nomi...

Etat de droit en Hongrie : Mr Orban ce sont les libertés et la démocratie que vous mettez à bas

Je suis intervenue en session plénière le 11 septembre 2018 au sujet de l’État de droit en Hongrie, dossier que j'ai suivi au nom de la GUE/NGL et dont le vote aura lieu le mercredi 12 septembre suivant.  Il est temps de prendre des décisions face aux actions du gouvernement de Viktor Orban qui n'a de cesse de mettre à mal la démocratie et les valeurs de l'UE.

 Retrouvez mon intervention sur ma page Youtube

"Si j’en crois la presse hongroise, ceux et toutes celles qui voteront le rapport de Mme Sargentini seraient vendu à M.Soros.

Droits fondamentaux dans l'UE en 2017 : L’État de droit et la démocratie se dégradent

Je suis intervenue en Commission LIBE le jeudi 6 septembre 2018 pour donner mes impressions sur le projet de rapport annuel sur les droits fondamentaux dans l'UE en 2017 que je suis au nom de mon groupe.

L’État de droit et la démocratie se sont dégradés dans l’UE notamment au profit de la lutte contre le terrorisme et au détriment de la protection des données. Concernant les migrations, il est important de souligner que si le nombre de traversées de la Méditerranée diminue, le nombre de morts, lui, ne cesse d'augmenter.

Retrouvez cette intervention sur ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=OaYpYSPowfY

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche