Droits et libertés

Lettre pour le maintien du camp de réfugiés PIKPA à Lesbos

J'ai co-signé avec plusieurs députés européens une lettre adressée à la Gouverneur régional de l'Egée septentrionale et au maire de Lesbos en Grèce pour demander le maintien du camp de réfugiés de PIKPA.

Mme Christiana Kalogirou
Gouverneur régional de l'Egée septentrionale

M. Spyros Galinos
Maire de Lesbos

 

Chère Mme Kalogirou,
 

Cher M. Galinos,
 

Agenda européen des migrations : Notre façon d'appréhender les choses n'est pas bonne !

Je me suis exprimée en commission "libertés civiles" le 10 juillet 2018 au sujet de l'Agenda européen des migrations.

Retrouvez cette intervention sur ma chaîne Youtube.

En 2015, lorsque l'agenda européen des migrations a été lancé on avait 4 axes relativement équilibrés.
Quand on en regarde le bilan en 2018, on se rend compte que les conclusions ne sont consacrées qu'aux migrations dites "irrégulières".
Il y a quelque chose qui ne va pas dans notre façon d'appréhender les choses alors même que nous disons que nous voulons avoir une approche holistique des migrations.
Le dernier Conseil a encore une fois détourné l'argent du fonds européen de développement (FED) pour le fonds fiduciaire en matière de migrations.

Schengen : La Bulgarie et la Roumanie doivent prendre part à l'espace Schengen !

Je suis intervenue en commission "libertés civiles" au Parlement européen le 9 juillet 2018 au sujet de l'ouverture de l'espace Schengen à la Bulgarie et à la Roumanie. Il n'y a aucune raison pour que la Bulgarie et la Roumanie ne soient pas pleinement partie prenante à l'espace Schengen ! Le blocage est donc purement politique et c'est ce que le projet de rapport du Parlement européen décrit à juste titre.

Retrouvez cette intervention sur ma chaîne Youtube.

Initiative citoyenne européenne : La proposition soumise au Parlement ne répond pas à la nécessaire valorisation de l’ICE

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 5 juillet 2018 sur l'initiative citoyenne européenne

Le Parlement européen avait demandé à la Commission dès 2015 de réformer l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) qui permet à un million de citoyens de plusieurs pays de faire des propositions de modifications législatives européennes car son cadre actuel était trop restrictif.

La proposition qui vient seulement d'être soumise au Parlement est loin de répondre à la nécessaire valorisation de l’ICE.

Les propositions du rapporteur n'ont pas plus donné satisfaction à la société civile qui déplore des conditions administratives lourdes d'enregistrement.

Accaparement des terres : Pour une plus grande reconnaissance des droits des populations autochtones et la protection de leurs terres

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 3 juillet 2018 sur la violation des droits des peuples autochtones dans le monde et sur l'accaparement des terres

La population totale des peuples autochtones est aujourd’hui estimée à plus de 370 millions de personnes, soit près de 5% de la population mondiale.

Si différentes résolutions et déclaration des Nations Unies ont peu à peu accordé une meilleure protection à ces populations, elles continuent aujourd’hui largement de pâtir du changement climatique, d’une répression étatique souvent très violente et de la spoliation de leurs terres par les grandes multinationales.

Grâce à une bonne coopération avec le rapporteur, nombre de mes amendements ont été intégrés.

Lutte contre les mariages précoces et forcés dans le monde : ce n’est pas un problème limité aux pays tiers

Explication de vote sur le rapport du Parlement européen adopté le 4 juillet 2018 pour une stratégie extérieure de l’Union de lutte contre les mariages précoces et forcés

Le Parlement européen a adopté un rapport pour mettre en place une stratégie de lutte contre les mariages précoces et forcés dans le monde.

On compte environ 40 millions de mariages précoces et forcés chaque année, souvent liés aux conditions matérielles, liés également à un risque élevé de grossesse non désirée. Et ces chiffres sont en augmentation.

Le rapport appelle les États membres à ratifier la Convention d’Istanbul et à fixer l’âge minimum du mariage à 18 ans tant dans les États tiers que dans les États membres de l’UE.

Non à la criminalisation de l'aide humanitaire, non à la soumission des actions des ONG au contrôle des États !

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 5 juillet 2018 sur les orientations pour les États membres pour empêcher la criminalisation de l’aide humanitaire.

Les décisions italiennes et maltaises de refuser l’accostage des bateaux de recherche et de sauvetage en mer ont mis en lumière la criminalisation croissante, des citoyens et acteurs de la société civile venant en aide aux migrants dits en situation irrégulière. Suite aux conclusions hallucinantes du Conseil européen, le Parlement européen a réaffirmé sa condamnation de la criminalisation de l'aide humanitaire.

ETIAS : ce "visa low cost" qui parachève l’Europe forteresse

Je me suis exprimée le 4 juillet 2018 en session plénière à Strasbourg au sujet de l'autorisation de voyage ETIAS, ce "visa low-cost" payant, sur le modèle de ce qui existe aux États-Unis et en Australie, intrusif et attentatoire à la protection des données.

"Madame la Présidente, ETIAS est l’un des derniers volets du paquet «Frontières».

Hongrie : Quand on adhère à l’UE, on adhère aux valeurs de l’État de droit et de la démocratie

Je me suis exprimée le 20 juin 2018 en commission "libertés civiles" au sujet de la Hongrie.

La vidéo est accessible sur ma chaîne Youtube.

Le texte que nous travaillons actuellement en Commission "libertés civiles" n’est pas un texte contre la Hongrie. Critiquer un gouvernement n’est pas critiquer un pays, pour la Hongrie comme pour beaucoup d’autres pays. Je n’ai pas déposé énormément d’amendements mais j’ai largement contribué aux compromis.

Quand on adhère à l’UE, on adhère aux critères de Copenhague, qui sont des critères économiques mais aussi l’appartenance à des valeurs de l’UE comme l’État de droit et la démocratie en respectant l’opposition sans la criminaliser. 

Accords de réadmission : Nous dérivons de plus en plus sans tenir compte de la crise mondiale des réfugiés

Je me suis exprimée le 20 juin 2018 en commission "libertés civiles" au sujet des accords de réadmission de l'UE.

La vidéo est accessible sur ma chaîne Youtube.

"Nous sommes aujourd’hui la journée internationale des réfugiés. Le nombre de réfugiés a augmenté de 3 millions depuis l’année dernière. Les 2/3 des personnes concernées selon la terminologie du HCR sont des Syriens, des Afghans, des Soudanais du Sud et des Somaliens.

Quand je vous entends, j’ai du mal à comprendre certaines choses.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche