Accord de libre échange UE-Singapour : Les références aux droits de l’Homme servent juste de caution à cet accord de libre-échange

  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_term_node_tid_depth::operator_options() should be compatible with views_handler_filter_in_operator::operator_options($which = 'title') in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/views/modules/taxonomy/views_handler_filter_term_node_tid_depth.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 0.
Accord de libre échange UE-Singapour : Les références aux droits de l’Homme servent juste de caution à cet accord de libre-échange

Explication de vote sur l'adoption des accords de libre-échange et de protection des investissements entre l’UE et Singapour adoptés le 13 février 2019 par le Parlement européen

Nous avons eu à nous prononcer sur un partenariat avec Singapour composé d’un accord de libre-échange, un accord d’investissement et d’un accord politique global.

Ce découpage en petits textes distincts pour but de faire oublier la triste réalité de ce que représente un « partenariat » (le must des accords de l’UE) avec un pays comme Singapour.

Au-delà d’être un paradis fiscal, Singapour applique toujours la peine de mort, les condamnations y sont en hausse, le pays n’a pas ratifié deux des conventions majeures de l’OIT (sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical), et la liberté d’expression n’y est pas garantie.

Les références aux droits de l’Homme contenues dans l’accord politique servent surtout de caution à l’accord de libre-échange.

En 10 ans de négociations on ne peut attester de progrès en matière de droits fondamentaux, pourquoi de « bonnes intentions » écrites ferrait-elles évoluer les choses ? Pire, l’accord cautionne de fait le manque d’avancées.

Je suis contre les accords de libre-échange et plus encore leur enrobage dans de belles déclarations. Les clauses de protection des droits de l’Homme ne sont pas juste là pour être oubliées une fois l’accord économique passé. Elles devraient empêcher la signature de tels accords.

J’ai donc voté contre ces textes.

Lien vers le communiqué de presse du Parlement européen : http://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20190207IPR25207/feu-ve...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche