Accord entre l'UE la Colombie et le Pérou : L'UE affaiblit les pays parteniares au profit des multinationales européennes

Accord entre l'UE la Colombie et le Pérou : L'UE affaiblit les pays parteniares au profit des multinationales européennes

Explication de vote sur la résolution du Parlement européen du 16 janvier 2019 relative à la mise en œuvre de l’accord commercial entre l’Union européenne, d’une part, et la Colombie et le Pérou, d’autre part

Un accord de libre-échange entre l'UE, la Colombie et le Pérou soulève de sérieuses préoccupations en matière de respect des droits de l’Homme tout particulièrement en Colombie.

En effet, plus de 300 membres des mouvements sociaux y ont été tués depuis le début du processus de paix en Colombie qui est le pays du monde qui compte me plus de syndicalistes assassinés.

L’immense majorité de ces crimes qui sont commis par des représentants des forces armées ou de groupes paramilitaires, restent impunis.

Pire, la majorité actuelle au Sénat colombien tente d'imposer une loi rendant impossible la restitution de terres à ceux qui ont été expulsés par la violence et ce, contrairement à l'accord de paix.

Les traités de libre-échange de l’Union européenne ont le plus souvent pour effet d’affaiblir l'économie des pays partenaires au bénéfice des multinationales européennes.

Les balances commerciales du Pérou et de la Colombie s’effondrent comme leur industrie au profit de l’exploitation de ressources désastreuses socialement et écologiquement. C’est le cas avec l’industrie minière et l’exploitation de l’huile de palme qui alimente l’accaparement des terres et la déforestation.

J’ai donc voté contre ce rapport qui ne respecte pas les clauses relatives aux droits de l'Homme qui sont pourtant présentes dans tous les accords conclus par l'Union européenne.

Rapport : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche