AMF de l'UE à la Tunisie - Explication de vote

Strasbourg, le 08/06/16 : Cette résolution vise à valider une nouvelle assistance macrofinancière (AMF) de l'Union européenne à la Tunisie. Il s’agit une nouvelle fois de prêts qui vont donc aggraver la dette tunisienne qui servira surtout à couvrir les besoins de la balance des paiements tunisienne, conditionnant la Tunisie à mener ces fameuses réformes structurelles dont on connait les effets désastreux en Europe.

Cette résolution vise à valider une nouvelle assistance macrofinancière (AMF) de l'Union européenne à la Tunisie. Il s’agit une nouvelle fois de prêts qui vont donc aggraver la dette tunisienne qui servira surtout à couvrir les besoins de la balance des paiements tunisienne, conditionnant la Tunisie à mener ces fameuses réformes structurelles dont on connait les effets désastreux en Europe.

La Tunisie a indiscutablement besoin d’une aide financière, mais pas dans n’importe quelles conditions. La GUE/NGL a déposé plusieurs amendements pour que cette « aide » soit octroyée sous forme de subvention. Nous avons également demandé que l’AMF ne soit pas subordonné à la mise en œuvre des réformes structurelles qui signifient plus d’austérité, libéralisations au détriment de l’économie et de l’agriculture tunisienne.

Nous avons demandé un audit de la dette tunisienne, et la suspension des paiements de celle-ci dans l’attente des résultats de cet audit qui devrait mettre en avant la dette odieuse qui a bénéficié Ben Ali. Malheureusement nos amendements ont été rejetés, j’ai décidé donc de m’abstenir.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche