Arabie Saoudite : ne soyons pas dupes de Mohammad ben Salmane

Voir la vidéo

Je suis intervenue en plénière sur l'Arabie Saoudite le 13/02/19 pour dénoncer les violations des droits dans ce pays et le jeu de dupe de son leader, Mohammad ben Salmane.

La vidéo est accessible sur ma chaîne YouTube.

Monsieur le Président, en juin 2018, les femmes ont enfin obtenu le droit de conduire en Arabie Saoudite. Immense victoire? Non, «mesurette».

L’Arabie Saoudite a régressé de la 138e à la 141e place, sur 144, au classement mondial sur l’écart entre les sexes. Les femmes sont sous la tutelle des hommes; pour le moindre acte de leur vie quotidienne, elles sont considérées comme inférieures, victimes d’innombrables violences.

Pire, une application mise en ligne par le gouvernement saoudien, Absher (le prédicateur), accessible via Google et Apple, permet au mari de contrôler son épouse, notamment s’il lui vient à l’idée de tenter l’exil seule, ce qui est le cas de mille Saoudiennes, chaque année.

D’ailleurs, les hommes et les femmes dont nous parlons aujourd’hui, toutes et tous des militants des droits des femmes, sont des symboles. Arrêtés au moment même de l’instauration du permis de conduire, torturés, fouettés, électrocutés, et risquant de très longues peines de prison.

Alors, ne soyons pas dupes de l’agenda dit progressiste de MbS (Mohammad ben Salmane Al Saoud), pas plus chez lui qu’au Yémen, agissez enfin.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche