Bateau français pour Gaza - il faut le laisser partir !

Voir la vidéo

Regardez et diffusez cette vidéo qui montre les autorités grecques menaçant des civils non-armés pour empêcher le bateau américain de partir vers Gaza. Trop c'est trop. Nous ne pouvons laisser Israël continuer à faire sa loi et à inverser les roles. Ce sont eux qui bafouent le droit international en toute impunité et ce depuis trop longtemps.

Communiqué de la campagne "Un bateau français pour Gaza" - Paris, le 1er  juillet 2011

La Grèce et l’UE cèdent aux pressions israéliennes

Le gouvernement grec vient d’annoncer qu’ « aucun bateau ne partira d’un port grec vers Gaza ». La campagne « Un bateau français pour Gaza » dénonce cette décision et appelle à une mobilisation de toutes celles et ceux qui soutiennent la flottille. Nous partirons quels que soient les obstacles.

La Grèce a donc cédé aux pressions israéliennes. Benjamin Netanyahou a remercié hier le premier ministre grec Georges Papandréou ainsi que « tous les responsables politiques du monde d'avoir récemment pris position en paroles et en actes contre cette flottille qui était une provocation». La Grèce se rend ainsi complice du blocus israélien.  Elle n’a pas pris cette décision seule, l’Union européenne est aussi responsable et tout aussi complice.

Il est inconcevable que l’Union européenne cautionne de façon aussi ouverte la politique illégale d’Israël dans la bande de Gaza. Il est inconcevable qu’elle puisse nier de façon aussi insultante une mobilisation populaire d’une ampleur inédite dans des dizaines de pays en faveur du droit et de la justice. La liberté de circulation et de navigation est bafouée et encore une fois la voix citoyenne est bâillonnée.
La décision grecque est une décision injuste et scandaleuse. Le danger vient de l’occupation pas de ceux qui défendent le droit international.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche