Biodiversité : le Parlement européen demande des actions concrètes

Cette année 2010 devait être l'année où l'Union européenne devait enfin se préoccuper de la biodiversité.
Force est de constater que sa stratégie en la matière est un fiasco malgré ses engagements répétés depuis 2001, pour faire face notamment aux risques d'extinction de nombreuses espèces. J'ai donc soutenu le rapport de Mme de Lange adopté par le Parlement européen le 21 septembre.

Le rapport condamne les piètres résultats de l'UE et il demande à la Commission européenne et aux Etats membres de passer enfin des intentions aux actes.

Il a notamment adopté trois mesures phares dont il demande la mise en œuvre  urgente : une approche intégrée de la biodiversité dans toutes les politiques sectorielles concernées (agriculture, pêche, transports, etc.), l'application et le respect de la législation environnementale communautaire par les Etats membres, et l'augmentation du financement des mesures en la matière au-delà de l'instrument LIFE. Alors qu'actuellement les Etats membres ne soutiennent pas suffisamment de projets LIFE.

Au-delà, il s'agit de faire prendre conscience à nos citoyens de l'état de la biodiversité et des risques graves pour les écosystèmes.

Seuls 17% des citoyens européens savent que la biodiversité est en déclin grave.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche