Brexit : priorité à la préservation des droits sociaux et de la paix !

Brexit : priorité à la préservation des droits sociaux et de la paix !

Explication de vote

Cette résolution du Parlement européen marque la première réponse d’une institution européenne après la notification formelle d’activation de l’article 50 TUE par la Première ministre britannique Theresa May.

Le Parlement européen prend acte du résultat du référendum et dessine les grandes orientations souhaitables pour les négociations à venir en deux temps : d’abord sur les modalités du retrait, puis sur les relations futures.

Avec mon groupe, nous sommes très attentifs à la préservation des droits acquis des citoyens européens qu’ils s’agissent des 3 millions d’Européens vivant au Royaume Uni ou des 1,2 million de Britanniques vivant dans un autre État de l’UE. Les travailleurs étrangers, européens ou non ne doivent pas être les grands oubliés des négociations.

Avec nos ami.e.s du Sinn Fein, la GUE/NGL est particulièrement préoccupée par la sauvegarde des accords du « vendredi saint » et les risques que peut faire peser sur la paix le retour à une frontière trop rigide entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande.

Sans partager tous les postulats de la résolution, la GUE/NGL a considéré que le cadre proposé pour la négociation dont la préservation des droits notamment sociaux peut constituer une base restant à améliorer.

J’ai donc voté pour.

 

Date du vote : le 5 avril 2017

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-2017-0102&language=FR&ring=P8-RC-2017-0237

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche