Chômage des jeunes en Europe - explication de vote

Strasbourg, le 19/01/2016 : Le moins que l’on puisse dire, c’est que le chômage des jeunes est très préoccupant en Europe.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le chômage des jeunes est très préoccupant en Europe, le taux s’élevant à 21,4% à la fin de 2014, soit le double du taux de chômage général et passant les 50% dans certains Etats de l’Union Européenne et notamment en Grèce et en Espagne. Ce rapport avait pour objectif d’identifier les causes du chômage des jeunes et de proposer différentes solutions afin d’y remédier. Le rapport est loin d’être à la hauteur des enjeux. Il propose toujours les mêmes recettes inadaptées parmi lesquelles la création d’entreprise comme moyen « durable » pour réduire le chômage alors que l’on sait que c’est une démarche pour le moins dangereuse, notamment sur le long terme. Que dire de la soi-disant nécessité d’équilibrer les compétences des jeunes avec la demande du marché demandant encore et toujours une adaptation aux besoins des entreprises. Le contenu a certes été amélioré grâce à l’adoption de la majorité des amendements de mon groupe GUE en commission parlementaire telles que la création d’emplois plus sûrs et durables notamment dans le secteur économique social et solidaire et dans les énergies renouvelables ou la volonté de renforcer l’Initiative pour l’emploi des Jeunes. Au final j’ai donc choisi de m’abstenir.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche