Citoyenneté de l'Union : Pour une citoyenneté européenne plus aboutie !

Citoyenneté de l'Union : Pour une citoyenneté européenne plus aboutie !

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 12 février 2019 sur la mise en œuvre des dispositions du traité relatives à la citoyenneté de l’Union

La citoyenneté européenne reste largement à construire. Elle n'est pour le moment que le conglomérat des citoyennetés nationales. Le sentiment d’appartenance à la communauté civique européenne reste faible et est même en perte de vitesse dans nombre d'États membres ; le manque d’intérêt pour les élections européennes n'en est qu'une conséquence parmi d'autres.

Il est révélateur que les citoyens français soient ceux qui disent le plus qu'ils ne connaissent pas les institutions européennes. Comment se sentir concerné-e-s par des institutions qui sont montrés y compris par les gouvernements nationaux comme responsables de tous les maux !

Le rapport fait plusieurs recommandations comme : la suppression des barrières inutiles au droit d’entrée et de séjour, en particulier, pour les ressortissants de pays tiers qui sont membres de la famille de citoyens de l’Union ; l’importance de la prise en compte de toutes les langues nationales dans le fonctionnement européen alors même que ce principe est mis à mal par les coupes budgétaires.

Je me réjouis aussi que le texte se préoccupe du blocage par le Conseil de la directive relative à la lutte contre la discrimination.

J’ai voté en faveur de ce texte qui propose un certain nombre d’avancées pour aller vers une citoyenneté européenne plus aboutie.

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche