Communiqué de presse : Élections en Turquie Malgré la répression, l’opposition démocratique turque résiste

Communiqué de presse : Élections en Turquie Malgré la répression, l’opposition démocratique turque résiste
Communiqué de presse : Élections en Turquie Malgré la répression, l’opposition démocratique turque résiste

Je vous invite à lire mon communiqué de presse du 25 juin 2018 publié à la suite des élections en Turquie.

Retrouvez les versions française et anglaise de ce communiqué au format au PDF en cliquant sur le document ci-dessous.

Communiqué de presse : Élections en Turquie

Malgré la répression, l’opposition démocratique turque résiste

25/06/18

Recep Tayyip Erdogan revendique une victoire avec 52,5% des voix.

Pourtant, de nombreuses voix se sont immédiatement élevées pour dénoncer un certain nombre d’irrégularités, attestées par des observateurs internationaux. L’arrestation de certains d’entre eux notamment de la délégation du Parti communiste français (dont une sénatrice) mais aussi d’Allemands et d’Italiens montre que visiblement les autorités turques ont des choses à cacher.

La campagne électorale a eu lieu dans un contexte d’état d’urgence, avec des médias largement muselés par le pouvoir. Les conditions de campagne ont été inéquitables comme l’a notamment dénoncé l’OSCE. À cela s’ajoute une répression qui touche de nombreux opposants dont les parlementaires du HDP et son leader, Selahattin Demirtaş candidat à l’élection présidentielle depuis sa prison.

Dans ce contexte, la performance de l’opposition démocratique est remarquable. Elle démontre que la société turque n’a pas abdiqué son aspiration à la démocratie et à l’État de droit.

Le score du Président, certes réélu dès le premier tour, paraît ainsi relativement faible. Le candidat du CHP fait plus de 30% de voix et Selahattin Demirtaş 8,4% depuis sa prison. De plus, le HDP grâce à un score de plus de 11% des voix aux législatives gardera son groupe au Parlement.

Nous continuerons de nous tenir aux côtés de tous les démocrates de Turquie jusqu’au retour de l’État de droit dans ce pays.

Marie-Christine Vergiat,

Députée européenne membre de la GUE/NGL

 

*******

Press release: Elections in Turkey

Despite repression, Turkish democratic opposition resists

06/25/18

Recep Tayyip Erdogan claims a victory with 52.5% of the votes.

However, many voices immediately raised to denounce a number of irregularities, witnessed by international observers. The arrest of some of them including the delegation of the French Communist Party (including a senator) but also Germans and Italians shows the Turkish authorities have things to hide.

The electoral campaign took place in a context of a state of emergency, with media largely muzzled by the power. The campaign conditions were unfair, as the OSCE denounced. Added to this is a crackdown that affects many opponents including HDP parliamentarians and its leader, Selahattin Demirtaş who had to run for the presidential election from his prison.

In this context, the performance of the democratic opposition is remarkable. It demonstrates that Turkish society has not abdicated its aspiration to democracy and the rule of law.

The President's score, although reelected in the first round, seems relatively low. The candidate of the CHP makes more than 30% of the vote and Selahattin Demirtaş 8.4% while in prison.

In addition, the HDP with a score of more than 11% of the legislative vote will keep his group in Parliament.

We will continue to stand with all the Democrats of Turkey until the return of the rule of law in this country.

Marie-Christine Vergiat,
Member of the European Parliament GUE/NGL

Fichier attachéTaille
Communiqué de presse : Élections en Turquie Malgré la répression, l’opposition démocratique turque résiste 133.72 Ko
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche