Communiqué de presse GUE/NGL "Des inquiétudes subsistent sur les violations des droits de l'Homme en Colombie"

Communiqué de presse GUE/NGL "Des inquiétudes subsistent sur les violations des droits de l'Homme en Colombie"

Je partage avec vous le communiqué de presse de la GUE/NGL suite à la venue du Président colombien Juan Manuel Santos concernant les violations des droits de l'Homme qui subsistent dans le pays et qui affaiblissent la réussite de l'accord de paix avec les FARC.

La version originale de ce communiqué est accessible sur le site de la GUE/NGL.

 

Des inquiétudes subsistent sur les violations des droits de l'Homme en Colombie  

La GUE / NGL veut attirer l'attention sur la violation grave de l'Accord de paix en Colombie et l'intensification de la répression et des violations des droits de l'homme, soulignée par la tuerie des dirigeants et des militants sociaux et politiques, y compris des anciens membres des FARC-EP - actuellement déclassés - et leurs familles.

L'échec de la mise en œuvre intégrale de l'Accord de paix définitif par les institutions étatiques colombiennes - en particulier le démantèlement des groupes paramilitaires d'extrême droite et l'élimination de leur impunité - constitue un facteur critique de l'aggravation de la crise humanitaire et sociale en Colombie et de la violation des garanties et les droits démocratiques. Cette réalité nécessite le plein respect de l'accord signé en 2016 à La Havane et son accomplissement pour mettre fin à la campagne de violence et de répression.

La GUE / NGL considère également avec inquiétude l'intention du gouvernement colombien d'adhérer à l'OTAN et réaffirme que l'Amérique latine et les Caraïbes devraient rester une zone de paix.

Les résultats récents des élections présidentielles ont redonné espoir aux forces progressistes et démocratiques en Colombie avec Gustavo Petro au second tour. Il est clair pour la GUE / NGL que Gustavo Petro est le candidat de la paix tandis qu'Ivan Duque, à qui Petro doit faire face dans le second tour, est le candidat contre le processus de paix et les oligarchies.

La GUE / NGL dénonce le silence des États-Unis, de l'UE et des oligarchies latino-américaines, ainsi que des agences internationales et des médias sur la situation grave de la Colombie. La GUE / NGL réaffirme sa solidarité avec les travailleurs et le peuple colombiens, et avec les forces démocratiques et progressistes colombiennes pour leur demande de paix totale et définitive et pour la justice sociale en Colombie.


 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche