Communiqué de presse sur la réforme de la politique commune de la pêche

Le groupe GUE/NGL est le seul groupe parlementaire à avoir rejeté la résolution du Parlement européen sur la réforme de la politique commune de la pêche (PCP). Celle-ci refuse l'équilibre nécessaire entre intérêts économiques, sociaux et environnementaux.

Pourtant seul cet équilibre indispensable peut permettre la survie de la pêche artisanale à long terme.

Le rejet des amendements proposés tant par la GUE/NGL que par les Verts en ce domaine est significatif des choix à court terme de la Commission européenne et de la majorité du Parlement européen, ils continuent à privilégier la démolition des flottes et la surproduction à court terme, en refusant de prendre en compte les coûts de production des pêcheurs.

Nous ne pouvons, en outre, que regretter que tous les amendements demandant de nouer un dialogue avec les pêcheurs aient été refusés.

Ce n'est pas comme cela que l'on pourra construire une politique commune de la pêche durable. 

Marie-Christine VERGIAT

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche