COMPTE-RENDU DE SESSION AU PARLEMENT EUROPÉEN (12-15 septembre 2011) de Patrick Le Hyaric

COMPTE-RENDU DE SESSION AU PARLEMENT EUROPÉEN (12-15 septembre 2011) de Patrick Le Hyaric

Comme toujours, je vous invite à lire le compte-rendu de session parlementaire de mon camarade Patrick Le Hyaric.

Le Parlement s’est réuni du 12 au 15 septembre à Strasbourg. Voici une version résumée du compte-rendu de cette session, pour lire la version intégrale, cliquez ici.

Mobilisation pour la reconnaissance de la Palestine
Ce 20 septembre l’Autorité palestinienne a déposé sa demande de reconnaissance à l’Assemblée des Nations-Unies d’un État palestinien existant en paix et en harmonie au côté de l’État israélien. Depuis le mois de juin nous avons pris plusieurs initiatives au Parlement européen pour soutenir cette reconnaissance.

Débat sur la reconnaissance de la Palestine au sein du Parlement
Le débat qui a eu lieu ce mercredi 14 septembre sur la reconnaissance de l’État palestinien va dans le même sens que la déclaration écrite que nous avons faite. La socialiste belge Véronique De Keyser a fait mesurer la hauteur de l’enjeu : « c’est un moment historique qui nous place, nous européens, au pied du mur ». Rajoutant : « aidons les Palestiniens à faire ce pas, ils le méritent et ils y ont droit ».

Frontex : « un loup déguisé en agneau »
Le Parlement a adopté ce mardi 13 septembre un rapport qui donne à Frontex un cadre plus respectueux des droits des migrants mais surtout plus de moyens pour lutter contre l’immigration illégale.

Forage offshore, le Parlement demande plus de sécurité
Le Parlement a largement adopté ce mardi 13 septembre, par 602 voix pour, 64 contre et 13 abstentions, un rapport demandant aux plateformes d’extraction gazières et pétrolières un plan d’urgence. Ce plan est censé inventorier tous les dangers et accidents potentiels ainsi que préparer à l’avance une stratégie de réponse à tous ces risques.

Gouvernance économique
Mercredi 14 septembre le Parlement européen a débattu sur la crise dite « de la dette européenne ». Lors de son intervention, le Président de la Commission José Manuel Barroso a regretté « le réel problème entre la vitesse des marchés et le temps que nous prenons pour prendre des décisions démocratiques ». Ce serait à se tordre de rire si ce n’était si grave. Il a été suivi dans cette analyse par l’essentiel des chefs des groupes politiques qui ont demandé plus d’intégration.

Le Parlement demande un vrai programme coordonné pour les sans-abris
Mercredi 14 septembre, les députés ont adopté par 578 voix pour, 51 contre et 22 abstentions un texte élaboré par les députés de la commission Emploi et Affaires sociales. Cette commission demande une vraie stratégie coordonnée pour lutter contre cette terrible réalité qui touche de plus en plus de citoyens européens.

Une résolution largement adoptée contre la corruption
Ce jeudi 15 septembre seules 3 voix et 11 abstentions se sont opposées à un texte soutenu par 553 députés pour lutter activement contre la corruption au niveau européen.

Chiffrées à 120 milliards d’euros, les pertes liées à la corruption représentent quasiment l’équivalent du budget européen. Forts de ce constat, les députés demandent dans cette résolution plus de moyens humains et financiers pour lutter contre la corruption.

Angélisme pour la Libye ; demande de départ de El-Assad en Syrie
Jeudi 15 septembre, le Parlement a adopté une résolution sur la situation en Libye. Cette résolution comporte de nombreux éléments positifs comme le soutien au « courage et à la détermination » du peuple Libyen, au Conseil National de Transition (CNT), les promesses d’aides de l’Union européenne, ou les demandes au CNT de respecter et de faire respecter « les principes démocratiques ainsi que le droit international ». Mais elle marque aussi par son amnésie sur les soutiens européens dont a longtemps bénéficié le régime de Kadhafi. Elle donne aussi un chèque en blanc à l’OTAN pour la conduite des opérations militaires : « considérant que l’opération aérienne Odyssey Dawn , menée par l’OTAN, se poursuivra tant qu’il sera nécessaire de protéger la population civile de la Libye ».

Famine dans la corne de l’Afrique
En juillet j’avais interpellé le Président du Conseil européen, Herman Van Rompuy sur la terrible famine qui touche la Corne de l’Afrique. Dans mon courrier je lui demandais d’être à l’initiative d’une réévaluation mondiale de l’aide urgente à apporter aux populations frappées par la famine, en portant celle de l’Union européenne à un niveau en rapport avec les immenses besoins.

Pour lire l’intégralité de ce compte-rendu, cliquez ici

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche