Compte-rendu suite à la conférence AIM sur l'économie sociale et son accès au marché intérieur

Compte-rendu suite à la conférence AIM sur l'économie sociale et son accès au marché intérieur

Le 8 mars 2018, j'étais au Comité économique et social européen (CESE) à Bruxelles pour introduire la conférence organisée par l'Association Internationale de la Mutualité (AIM) sur le thème de "l'accès de l'économie sociale et solidaire au marché intérieur".

L'occasion pour moi d'intervenir sur les enjeux de la reconnaissance de l'ESS au niveau européen et de souligner les problématiques liées aux différences de concepts entre les Etats membres de l'UE lorsqu'il s'agit de définir les entreprises de l'économie sociale et solidaire.

Retrouvez le programme ici et le le compte-rendu en anglais de cette conférence en cliquant sur le document PDF ci-dessous ou ici.

Retrouvez également les vidéos de mon intervention au CESE ici (partie 1) et ici (partie 2).

Retrouvez le paragraphe reprenant mon intervention en français ci-dessous :

Le 8 mars 2018, l'Association Internationale de la Mutualité (AIM) a tenu un événement au Comité économique et social européen (CESE) sur « l'économie sociale et son accès au marché intérieur ». Des représentants des institutions européennes, des professeurs et des chercheurs ainsi que des représentants des mutuelles ont été invités. Alain Coheur, membre du CESE, a souhaité la bienvenue aux participants et aux intervenants tels que Marie-Christine Vergiat, membre du Parlement européen, le président de l'AIM, Christian Zahn, et le vice-président de l'AIM, responsable de l'économie sociale et du mutualisme, Pedro Bleck da Silva.

Marie-Christine Vergiat, membre du Parlement européen et présidente de l'Intergroupe du Parlement européen sur l'économie sociale en 2009, a souligné l'importance de l'économie sociale dans une Europe peu sociale depuis Jacques Delors.

Le pilier des droits sociaux était censé être une réponse au populisme mais rien n'a vraiment changé depuis son adoption. Un grand défi concernant le concept d'économie sociale réside dans les différentes compréhensions dans les États membres et selon les différentes langues. On peut voir dans le dernier rapport d'initiative du député Jiří Maštálka (République tchèque, Gauche verte nordique) sur les «recommandations à la Commission sur un statut pour les entreprises de l’économie sociale et solidaire». Alors que la version française fait référence à l’économie sociale et solidaire, les autres versions parlent d'entreprises sociales. Il est important d'expliquer les entreprises de l’économie sociale et solidaire, car elles sont encore mélangées avec des entreprises sociales. Marie-Christine Vergiat fait l'éloge du rapport de Laëtitia Driguez sur «les entités à but non lucratif de droit européen» qui constitue un pas important dans la bonne direction.

Fichier attachéTaille
Compte-rendu anglais_Conference_AIM_au CESE_8.03.2018.pdf1.2 Mo
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche