Contre la libéralisation de tous les modes de transport - explication de vote

Strasbourg, le 09/09/2015 : Je regrette profondément qu'une très large majorité du Parlement européen ait voté pour ce rapport sur le livre blanc de la Commission sur les transports de 2011, prônant l'achèvement de la libéralisation de tous les modes de transport.

Ce rapport, même s'il comporte des aspects positifs en matière de réduction du CO2, se félicite de la mise en œuvre du livre blanc 2011 de la Commission dont les objectifs sont clairs : achèvement du réseau ferroviaire à grande vitesse assuré essentiellement par des entreprises ou consortiums privés, ce qui signifie libéralisation du transport ferroviaire de personnes mais aussi pose un problème d'accès aux transports ferroviaires en raison du prix du transport ferroviaire de personnes, libéralisation du fret ferroviaire même si le livre blanc appelait à une répartition du fret entre les différents modes de transport, nous avons vu récemment les conséquences de cette orientation au niveau français. En matière de transport aérien, là aussi le document appelle à l'achèvement de la libéralisation du secteur. Notre Groupe continuera de lutter contre la libéralisation des transports et nous continuerons dans nos pays respectifs et au niveau européen de lutter aux côtés des syndicalistes pour défendre le service public et un transport accessible à tous.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche