Contre la libéralisation des services aéroportuaires - explication de vote

Bruxelles, le 11/11/2015 : Cette résolution s'inscrit dans le cadre du "Ciel Unique Européen", une initiative visant à "réformer" le contrôle du trafic aérien européen.

Cette initiative se décline en paquets législatifs de règlements dont les deux premiers ont été adoptés en 2004 et 2009.

Il s'agit ici pour le Parlement de donner son avis sur le futur train de mesures pour le secteur de l’aviation que la Commission souhaite proposer d'ici à la fin de l'année. La Commission devrait poursuivre sur sa lancée, c'est-à-dire la libéralisation du secteur et la privatisation des services aéroportuaires, sous couvert d'une harmonisation des systèmes de contrôle européens.

Cette résolution donne un blanc-seing à la Commission et s'inscrit dans la même logique néolibérale, en appelant à "lever les obstacles réglementaires" et à "supprimer les charges qui pèsent sur les compagnies aériennes" - au mépris des conséquences que cela peut avoir sur les conditions de travail du personnel aéroportuaire et de la sécurité des vols pour tous.

On connaît la chanson : je vote contre.

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-TA-2015-0394+0+DOC+XML+V0//FR&language=FR

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche