Contre l'autorisation du glyphosate - explication de vote

Strasbourg, le 13 avril 2016 : La Commission européenne avait pour projet de renouveler pour 15 ans l'autorisation du glyphosate, substance active de l’herbicide le plus vendu au monde, le RoundUp, commercialisé par Monsanto.

La Commission européenne avait pour projet de renouveler pour 15 ans l'autorisation du glyphosate, substance active de l’herbicide le plus vendu au monde, le RoundUp, commercialisé par Monsanto.

Le glyphosate : substance jugée, par l’Organisation mondiale de la santé, "probablement cancérogène" et "probablement perturbateur endocrinien". La Commission "environnement et santé publique" du Parlement européen s'est prononcée catégoriquement contre le renouvellement de cette autorisation. Le texte qui nous a été présenté aurait dû donc supporter ce non renouvèlement.

Pourtant, si c'est bien une motion de rejet de cette proposition qui nous a été présenté, il est quelque peu curieux de s'apercevoir qu'il s'agit de rejeter le renouvèlement de 15 ans pour ... un renouvellement de 7 ans, au prétexte que, dans des conditions plus qu'obscures, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, aurait donné un avis favorable à ce renouvèlement. Soucieuse de la santé des citoyens européens, j'ai voté contre ce texte sans hésitation.

Le Parlement européen avait une occasion de s'opposer à une proposition de la Commission, il a refusé de le faire avec un vote un peu étonnant 374 pour, 225 contre et 102 abstentions dont une grande majorité de verts européens.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche