Coordination des régimes de sécurité sociale pour les travailleurs détachés : la mobilité des travailleurs doit aller de pair avec une protection sociale identique

Coordination des régimes de sécurité sociale pour les travailleurs détachés : la mobilité des travailleurs doit aller de pair avec une protection sociale identique

Explication de vote sur le rapport sur la coordination des régimes de sécurité sociale adopté le 11 décembre par le Parlement européen.

8 millions de citoyens européens travaillent dans un autre pays de l’UE dont plus de deux millions de travailleurs détachés, sans compter les travailleurs transfrontaliers. La liberté de circulation des travailleurs dans l'espace européen reste encore un grand chantier qui, à défaut de reconnaissance de l'égalité des droits, alimente le dumping social. Le règlement revu par le Parlement européen fait des propositions positives pour la protection sociale de ceux qui travaillent dans un autre pays membre en matière de droits au chômage (extension des périodes de droits et agrégation des cotisations entre les pays). Le texte améliore aussi la lutte contre la fraude des fameuses « sociétés boites aux lettres » qui sont "inscrites" dans un pays sans y exercer d'activités réelles. La mobilité des travailleurs dans l'UE doit aller de pair avec une protection sociale identique à travail égal dans chaque pays et l'on peut regretter que ce texte soit encore insuffisant et n’oblige pas au paiement des cotisations sociales dans le pays de détachement. Le texte voté au Parlement européen va néanmoins dans le bon sens reste à voir ce qu'en feront le Conseil et la Commission et il est probable qu'ils tenteront de le vider de son sens. En attendant, j'ai donc bien évidemment voté pour.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche