Déclaration écrite sur la convention des Nations unies sur les travailleurs migrants

Déclaration écrite sur la convention des Nations unies sur les travailleurs migrants

Voici une déclaration écrite que j'ai signé, car même si la convention pour le droit des travailleurs migrants existe depuis bien des années les Etats membres de l'Union européenne ne l'ont toujours pas ratifié.

Le Parlement européen,
–considérant qu'à ce jour, aucun État membre de l'Union européenne n'a signé ou ratifié la convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, qui constitue l'un des neufs instruments fondamentaux des Nations unies en matière de droits de l'homme,
–vu le traité de Lisbonne et l'adhésion de l'Union à la convention européenne des droits de l’homme,
–vu l'article 123 de son règlement,
A.considérant que la migration de la main d'œuvre est un phénomène qui se développe et que l'OIT estime le nombre actuel de migrants à 214 millions, dont 90 % sont des travailleurs migrants et leur famille,
B.considérant que les travailleurs migrants et leur famille sont particulièrement vulnérables et ont donc besoin d'une protection particulière,
C.considérant que les travailleurs migrants, indépendamment de leur statut, doivent bénéficier de l'égalité de traitement et du plein respect de leurs droits fondamentaux,
D.considérant que le mauvais traitement généralisé et l'exploitation fréquente des travailleurs migrants représentent de graves problèmes, particulièrement dans les secteurs à faible taux de syndicalisation,
1.demande instamment aux États membres de profiter de l'occasion que représente le 20e anniversaire de l'adoption de la convention des Nations unies sur les travailleurs migrants pour ratifier ce texte et ainsi témoigner leur engagement à protéger les droits de l'homme des travailleurs migrants et de leur famille;
2.invite les institutions de l'Union européenne à intégrer les dispositions de cette convention tant dans la législation de l'UE actuelle que dans celle à venir;
3.charge son Président de transmettre la présente déclaration, accompagnée du nom des signataires, aux gouvernements et aux parlements des États membres.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche