Départ du Bateau français pour Gaza : Un bateau contre l’insupportable et pour la création d’un Etat palestinien

Départ du Bateau français pour Gaza : Un bateau contre l’insupportable et pour la création d’un Etat palestinien

Je vous fais partager ce communiqué de l'ANECR que j'ai eu l'honneur de représenter pour le rassemblement national organisé samedi 18 juin pour le départ symbolique du bateau français de la flotille pour Gaza. Il me semblait important que des élus embarquent à bord et puissent témoigner de ce qu'il s'y passerait et peut-être en quelque sorte servir de paravent protecteur. Je souhaitais être présente mais des circonstances bien indépendantes de ma volonté, notamment familiales, m empêchent de le faire et j'en suis profondément désolée. D'autres élu-e-s et militant-e-s de la GUE/NGL et du Front de Gauche y seront. Je pense à mes collègues députés européens Paul MURPHY et Willy MEYER, au député communiste français Jean Paul LEFORT et à mon amie marseillaise Catherine LECOQ.

Je serai comme nombre d'entre vous de tout cœur avec eux et je suivrai leur voyage. Je continuerai avec d'autres député-e-s européen-ne-s à intervenir auprès des instances européennes pour permettre que le droit international soit intégralement respecté.
 
Je transmettrai à toutes et à tous toutes les informations dont nous disposerons sur leur périple au fur et à mesure.
 
Je vous ferai partager très vite une réponse pour le moins décevante de la Commission à une question que nous sommes un certain nombre de député-e-s à avoir posé pour demander la protection de la flotille.

Ci-dessous le communiqué de l'ANECR :

Départ du Bateau français pour Gaza : Un bateau contre l’insupportable et pour la création d’un Etat palestinien

Les Bateaux français pour Gaza s’apprêtent à prendre la mer. Ils sont le résultat d’une formidable campagne qui a su rassembler des organisations, des associations, des citoyens comme jamais pour s’opposer à l’insupportable blocus imposé depuis des années par le gouvernement israélien à la Bande Gaza et demander le respect du droit international au Proche-Orient.

En quelques mois, la mobilisation citoyenne a été telle que plus de 600 000 euros ont pu être collectés et que ce sont finalement deux bateaux qui vont pouvoir appareiller et se rendre vers la bande de Gaza. A bord du Louise Michel, de nombreuses personnalités seront présentes, comme le député communiste Jean-Paul Lecoq, qui y représentera l’Anecr.

Malgré une campagne de dénigrement d’une grande véhémence menée par les autorités israéliennes contre cette campagne relayées en France par des groupuscules haineux, ces Bateaux français sont l’honneur de la France. Une France généreuse, soucieuse de faire respecter les résolutions de l’Onu, une France opposée à l’occupation des territoires palestiniens depuis plus de soixante ans par l’armée israélienne, une France aux côtés des populations de Gaza, asphyxiées par un blocus qui n’a que trop duré, une France saluant le courage des Israéliens qui agissent pour la création d’un Etat palestinien.

Tout au long de cette campagne citoyenne, les élus communistes et républicains n’ont eu de cesse de multiplier les initiatives, en adoptant des vœux, des délibérations de soutien à cette action nationale, en organisant des débats, des soirées de solidarité, en faisant débloquer des fonds pour aider au départ du bateau.

Par sa participation active, l’Anecr souhaite contribuer à ce que le gouvernement français et l’Union européenne prenne une part déterminante dans la fin du blocus et la reconnaissance, en septembre, d’un Etat palestinien. 

Voir également :

- le communiqué de la GUE-NGL  : Les députés naviguent vers Gaza à bord d'une seconde 'flottille pour la liberté'

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche