Europe 2020 : des engagements économique mais pas de politique sociale

Une nouvelle stratégie pour l’Union européenne s'étalant sur les 10 prochaines années a été communiquée par M. Barroso le 13 avril dernier. Le groupe GUE/NGL déplore l’absence d’une politique sociale dans cette stratégie « Europe 2020 » constituée purement d’objectifs économiques. Aucun des buts et objectifs sociaux (telle que la réduction de la pauvreté) ne s’est traduit par un véritable engagement.

Les députés européens du groupe GUE/NGL, en particulier les membres féminines, condamnent l'absence de politique sociale dans la stratégie Europe 2020 et réaffirment leur engagement à résister aux développements inquiétants et dangereux des politiques de la Commission.
 
Aucun des buts et objectifs destinés à réduire la pauvreté et améliorer l’inclusion sociale précédemment annoncés par la Commission européenne n’ont été traduits en véritables engagements dans la nouvelle stratégie Europe 2020. Ce décalage entre bonnes intentions et réalité est particulièrement décevant alors que 2010 est l'Année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.
Alors que tous les regards étaient portés sur la situation de la Grèce, M. Barroso en a profité pour détourner l'attention de l'échec de la stratégie de Lisbonne et pour annoncer une nouvelle stratégie pour les 10 prochaines années... en oubliant de mentionner que la nouvelle stratégie constitue simplement un ensemble d'objectifs purement économiques.
 
Si M. Barroso a expliqué l'absence d'objectifs sociaux comme une simple question de calendrier (prétendant que les objectifs spécifiques seront annoncés en juin), le président de l'UE, Herman Van Rompuy, a déclaré que la politique sociale devait rester une compétence des Etats membres. Ces déclarations contradictoires sont révélatrices de la détérioration actuelle de la politique sociale ; elles symbolisent une énième occasion manquée d'améliorer la situation de millions d'européens qui vivent dans la pauvreté et de ceux menacés de tomber dans la pauvreté, dont la majorité sont des femmes et des personnes âgées.
 
Les députées GUE/NGL qui font partie de la commission des droits de la femme et de l'égalité des genres au PE sont:
- Eva-Britt Svensson, Présidente de cette commission femmes
- Ilda Figueiredo, coordinatrice pour le Groupe GUE/NGL
- Cornelia Ernst
- Kartika Liotard

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche