Election du Président du Parlement : Choisir entre les valeurs ou les postes

  • user warning: Disk full (/var/tmp/#sql_78f_0); waiting for someone to free some space... query: SELECT t.*,v.weight AS v_weight_unused FROM term_node r INNER JOIN term_data t ON r.tid = t.tid INNER JOIN vocabulary v ON t.vid = v.vid WHERE r.vid = 359 ORDER BY v.weight, t.weight, t.name in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/modules/taxonomy/taxonomy.module on line 640.
  • user warning: Disk full (/var/tmp/#sql_78f_0); waiting for someone to free some space... query: SELECT DISTINCT b.* FROM blocks b LEFT JOIN blocks_roles r ON b.module = r.module AND b.delta = r.delta WHERE b.theme = 'cti_flex' AND b.status = 1 AND (r.rid IN (1) OR r.rid IS NULL) ORDER BY b.region, b.weight, b.module in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/modules/block/block.module on line 460.
Election du Président du Parlement : Choisir entre les valeurs ou les postes

L’élection du Président du Parlement européen se déroulera mardi 14 Juillet au siège du Parlement européen à Strasbourg.
Seulement deux candidats restent en lisses. La première est Eva-Britt SVENSON, une féministe et écologiste suédoise, candidate de la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique (GUE-NGL). Le second est Jerzy Buzek, ancien Premier ministre polonais proposé par le Parti Populaire Européen (PPE).

Les Socialistes, les Verts et les Libéraux ont décidés de ne pas présenter de candidat et de se rallier au candidat  conservateur du Parti Populaire Européen (PPE).

Jacky HENIN, Elie HOARAU, Patrick LE HYARIC, Jean-Luc MELENCHON, et Marie-Christine VERGIAT, députés européens constatent que l'ensemble des arguments avancés durant la campagne européenne par le Front de gauche se vérifie une nouvelle fois : PPE et PSE continuent de cogérer ensemble le Parlement européen avec l’appui régulier d’un certain nombre de voix des Verts européens.

Or monsieur Buzek n’est pas n’importe quel candidat, nous l’avons bien vu lors du débat organisé à Bruxelles mercredi dernier : il est représentatif de la droite la plus conservatrice de ce Parlement. Il s’est vanté d’avoir fermé 22 mines dans sa région, s’est félicité des privatisations et a fait le lien directement entre immigration et délinquance. Et pas un mot sur les droits sociaux. Il a même refusé de se prononcer sur les licenciements boursiers.

Entre discours, valeurs affichées et pratiques sur le terrain,  les députés européennes auront un choix clair entre une femme de gauche, militante féministe et écologiste et un homme de droite choisir entre une femme  incarnant des valeurs de progrès  et un homme  incarnant les valeurs les plus conservatrices et les plus libérales.

A chacun de prendre ses responsabilités, nos électeurs jugeront en fonction des votes qui seront exprimés le 14 juillet.

Délégation française FDG-GUE/NGL