Elevage industriel des poulets « de chair » : Une résolution qui va dans le bon sens, mais qui reste non contraignante

Elevage industriel des poulets « de chair » : Une résolution qui va dans le bon sens, mais qui reste non contraignante

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 25 octobre 2018 sur le bien-être animal, l’utilisation des antimicrobiens et les conséquences de l’élevage industriel de poulets de chair sur l’environnement

Depuis plus de trente ans, l'UE développe une législation visant à mieux protéger les animaux mais sa mise en œuvre dans les États membres reste très irrégulière notamment en ce qui concerne la protection des animaux en matière d'élevage, de transport et d'abattage.

C’est le cas des élevages industriels des poulets « de chair ». Des dizaines de milliers de poulets sont entassés dans un espace insuffisant, sans accès à des espaces extérieurs ni même à la moindre lumière naturelle. Ils sont de surcroit exposés à de fortes concentrations de gaz nocif. Leurs conditions d’élevage sont préjudiciables à la santé tant animale qu’humaine et polluent, de plus, l’environnement.

Les indicateurs de la directive sur le bien-être des poulets de chair sont souvent mal utilisés etc de manière incohérente dans les États.

Cette résolution invite donc la Commission à mieux faire respecter la directive, garantir des indicateurs harmonisés, robustes et mesurables sur le bien-être des animaux mais aussi pour encourager des systèmes de production alternatif.

J'ai voté pour ce texte même s'il n'a aucune valeur contraignante car il va dans le bon sens.

Texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche