Emplois dans les zones rurales: les groupes PPE, ALDE et SD font retirer l'information sur les conséquences négatives du TTIP

Emplois dans les zones rurales: les groupes PPE, ALDE et SD font retirer l'information sur les conséquences négatives du TTIP

Explication de vote sur le Rapport sur la façon dont la PAC peut améliorer la création d’emplois dans les zones rurale  (2015/2226(INI))

 

Ce rapport part du constat que la crise économique frappe particulièrement les zones rurales et plus encore les territoires à handicaps géographiques. 

Pour y remédier, il invite les États à augmenter le soutien en faveur de la culture de protéines végétales (pour lesquelles l’UE dépend d’importations de pays tiers) et en faveur de la culture des espèces locales (qui contribue à la protection de la biodiversité). Il appelle en outre à favoriser les circuits courts d’approvisionnement et à développer les systèmes de qualité, les indications géographiques et l’agriculture biologique, qui participent de la même logique localisée.

Autant de propositions que je salue, tout comme l’affirmation, tout particulièrement bienvenue dans le contexte actuel, du “rôle positif de la migration dans la stimulation de la croissance économique et de la cohésion sociale dans les zones rurales”.

Je tiens néanmoins à dire ma déception (mais non ma surprise) que le considérant T de la version soumise au vote, qui soulignait les conséquences négatives que le TTIP, de l’aveu même de la Commission, pourrait avoir sur les zones rurales en nuisant de fait à l’agriculture traditionnelle ait été retiré du texte par  les groupes PPE, SD et ALDE.

Je vote pour.

 

Date du vote: 27/10/2016

 

Lien vers le texte adopté: http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-2016-0427&language=FR&ring=A8-2016-0285

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche