Entrée de la Palestine à l'ONU - M.Fabius répond "oui" à l'intervention de François Asensi

Suite à une question du député Front de Gauche François Asensi, Laurent Fabius a confirmé ce mardi que la France votera bien ce jeudi ou vendredi en faveur de l'octroi d'un statut d'Etat observateur à l'ONU pour la Palestine.

Ci-dessous la question posée par François Asensi, et la réponse de Laurent Fabius.

Questions au Gouvernement
Mardi 27 novembre 2012 – 15h

Question du Député François ASENSI pour le groupe Front de gauche :
Monsieur le ministre des Affaires étrangères,
La  voix de la France au Proche-Orient se fait attendre. Il est temps, il est grand temps que la France reconnaisse enfin l’Etat palestinien.
Ce jeudi, elle doit dire OUI à l’entrée de la Palestine à l’ONU !
Il y a 60 ans, le plan de partage prévoyait la création de deux Etats. Soixante ans plus tard, le peuple palestinien n’en peut plus d’attendre enfin sa terre. Entre temps, ce furent  60 années d’humiliations, de colonisation et de souffrances.
Malgré ces souffrances, ce peuple pacifique a fait le choix de la lutte politique et du compromis, autour de son Président Abbas.
Reconnaitre l’état palestinien, c’est un signe fort pour que cessent les colonisations en Cisjordanie, et pour redonner crédit aux dirigeants palestiniens.
Face aux provocations des groupes extrémistes et des états belliqueux, j’ajoute que la création de cet Etat représente la meilleure garantie pour la sécurité d’Israël.
Il est urgent de redonner espoir au peuple de Palestine. Monsieur le ministre, le monde attend ce geste de la France.
Au nom des députés communistes et du Front de gauche, je m’adresse solennellement au Chef de l’Etat, qui avait fait de cette question un engagement de campagne.
Faites le choix de la liberté et de l’humanisme, en toute indépendance ! La France su le faire avec courage dans son histoire, pour la cause des peuples.
Grandissez la France, reconnaissez l’état Palestinien !

Réponse :

"Ce vote, nous allons le faire avec cohérence et lucidité. Vous savez que depuis des années et des années, la position constante de la France a été de reconnaître l'Etat palestinien. C'est la raison pour laquelle jeudi ou vendredi prochain, quand la question sera posée, la France répondra "oui" par souci de cohérence", a déclaré Laurent Fabius, devant les députés

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche