ERASMUS : bientôt des prêts pour remplacer les bourses

Voir la vidéo

Intervention 18/11/2013 - Dans le contexte budgétaire actuel, Erasmus pour tous est une sorte de miraculé. Il a en effet échappé aux coupes claires du Conseil. Même inférieur aux propositions initiales de la Commission, ce sera un des rares programmes de l'UE à être en augmentation substantielle.
On ne peut que s'en féliciter notamment pour les jeunes de l'UE qui en sont les principaux bénéficiaires.
Les programmes d'échange et de mobilité et notamment Erasmus, figurent  parmi les plus belles réussites de l'UE et un des rares à faire quasiment consensus.

Pour autant, mon groupe ne votera pas ce programme car l'une de ces mesures est, pour nous, un casus belli.
Je veux parler de la garantie de prêts aux étudiants. Plutôt que de pousser les États Membres à développer des bourses, on va inciter les étudiants à s'endetter pour payer leurs études alors même que les jeunes les plus défavorisés sont ceux qui ont le plus de mal à poursuivre des études supérieures.
Quel signal !
Beau symbole des dérives libérales de l'UE. Allons-nous vers un système à l'américaine où seuls ceux qui en ont les moyens pourront aller à l'université ? Nous refusons de cautionner ces dérives. Nous voulons une université pour tous.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche