Erasmus+ : Silence autour du projet test de mécanisme de garantie de prêts

Erasmus+ : Silence autour du projet test de mécanisme de garantie de prêts

Explication de vote

Le programme Erasmus + fête ses 30 ans et se dirige vers sa réforme post 2020. Son succès n’est pas démenti avec plus de 9 millions de participants aussi bien en Europe qu’avec les pays partenaires (Erasmus Mundus). Ce programme reste l’une des indéniables réussites de l’Union européenne. 

Je partage certaines des préoccupations du rapport. Le programme reste trop peu ouvert à tous. Moins de 5% des jeunes européens en profitent en raison de financements limités. Il convient donc d’augmenter son budget.

Je m’inquiète néanmoins de la promotion de l’esprit d’entreprise dans ce programme avant tout universitaire et culturel. Erasmus n’a pas pour vocation première, comme le souligne le rapport de conférer des « compétences professionnelles ». Il est aussi très inquiétant que soit passé sous silence le projet test de mécanisme de garantie de prêts risquant de voir les étudiants, comme sur le modèle américain, s’endetter pour pouvoir payer leurs études. Mon groupe a déposé un amendement à ce propos pour le dénoncer.

Parce que je suis attachée à ce qu’Erasmus reste le programme d’échange universitaire qui a fait son succès, je me suis abstenue sur ce texte.

Date du vote : 14/09/17

Lien vers le texte adopté

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche