Etat de droit en Hongrie : Mr Orban ce sont les libertés et la démocratie que vous mettez à bas

Voir la vidéo

Je suis intervenue en session plénière le 11 septembre 2018 au sujet de l’État de droit en Hongrie, dossier que j'ai suivi au nom de la GUE/NGL et dont le vote aura lieu le mercredi 12 septembre suivant.  Il est temps de prendre des décisions face aux actions du gouvernement de Viktor Orban qui n'a de cesse de mettre à mal la démocratie et les valeurs de l'UE.

 Retrouvez mon intervention sur ma page Youtube

"Si j’en crois la presse hongroise, ceux et toutes celles qui voteront le rapport de Mme Sargentini seraient vendu à M.Soros.

 Mais calomnier est tellement plus facile que de répondre sur le fond. J’invite toutes celles et tous ceux qui croient encore que l’État de droit, et le respect des droits de l’Homme a un sens en démocratie à lire le rapport de Mme Sargentini.

 Il n’y a là que des faits appuyés sur les avis notamment du Conseil de l’Europe et de l’ONU.

 Nulle attaque contre le peuple hongrois, voir même contre la Hongrie.

 Juste dirais-je le respect des critères de Copenhague en ce domaine acceptés par le gouvernement hongrois leur de son adhésion à l’UE et proposé par le gouvernement de M Orban quand il était Premier-ministre de 1998 à 2002, mais à l’époque il se disait libéral.

 La liberté n’est plus un élément central de l’organisation de l'Etat et la démocratie se réduit à une majorité politique qui impose ses choix : le fort contre le faible. Alors oui, en Hongrie il y a régression des droits pour la justice, pour la presse, pour l'éducation, pour l'asile, pour les ONG. Mais pour l'économie, c'est le libéralisme sans limite et même les fonds européens sont détournés au profit de vos proches.

 Vous êtes un néolibéral autoritaire.

 Ce sont les libertés et la démocratie que vous mettez à bas et il n'est pas surprenant que vous cherchiez à vous allier avec Mr Salvini.

 Votre libéralisme fait le lit du pire nationalisme, de la xénophobie et donc de l'extrême droite.

 Et il suffit de regarder ici qui est en train de vous applaudir. Chacun prendra donc ses responsabilités demain (pour le vote) et nous verrons qui est qui."  

 

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche