Explication de vote sur la résolution du Parlement européen concernant l'exploitation durable du bar

Comme d'autres espèces de poissons, les populations de bar, pêché principalement dans l'Atlantique nord entre l'Irlande et le Portugal, sont en baisse, le renouvellement de cette espèce étant menacé à terme si des mesures de régulation de cette pêche ne sont pas prises rapidement.

Cette pêche a la particularité de comporter une grande part de pêche récréative, et même surtout sportive, dont les prises représentent 25% du nombre total de captures. Afin d'assurer une meilleure gestion des populations de bar pour la préservation de ce type de poisson, la résolution demande à la Commission des mesures concrètes comme l’évaluation des stocks, un plan pluriannuel tenant compte des périodes de reproduction, l'étude de l'instauration de quotas de pêche. Même si je regrette le rejet des amendements de mon Groupe demandant la prolongation des mesures d'urgence et l'adoption d'une approche régionalisée de gestion de cette pêche, j'ai voté en faveur de ce texte qui demande un meilleur contrôle de cette pêche pour la sauvegarde du bar et donc de la biodiversité de nos océans. Cela va dans le bon sens même si c'est une prise de position du Parlement européen sans conséquence législative.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche