Explication de vote sur le rapport sur la coopération administrative dans le domaine fiscal

A l'instar du Groupe GUE/NGL, j'ai voté en faveur de ce rapport qui vise à améliorer un la lutte contre la fraude et l'évasion fiscale, car cette lutte est importante dans le contexte de la crise économique que connaissent nos Etats membres. Se saisir de ces questions nous paraît effectivement une question prioritaire dans le contexte de crise économique que connaissent les Etats membres et à un moment où la rigueur budgétaire pèse de façon croissante sur les plus modestes.

Selon certaines estimations, la fraude fiscale s'élèverait à 200 milliards, doit 2% du PIB et le double des sommes consacrées par l'UE au soi-disant plan de relance économique européen.

Par ailleurs le rapport du Parlement européen introduit la nécessité d'améliorer la protection des données, principe important dès lors qu'il s'agit d'échanges d'informations et de données.

A l'instar du rapport, nous insisterons auprès de la Commission et du Conseil pour qu'ils rendent compte au Parlement européen de la prise en compte de sa position et des progrès en matière de coopération entre les Etats membres en matière de lutte contre la fraude et l'évasion fiscales.

Marie-Christine VERGIAT

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche