Explication de vote sur l'incidence du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation

Strasbourg, le 15 septembre 2016: Voici mon explication de vote sur les activités, l'incidence et la valeur ajoutée du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation entre 2007 et 2014

Cette évaluation du fonds dit d'ajustement à la mondialisation dénonce le fait que de plus en plus de cas traités par le dit fonds européen sont liés à la restructuration de grandes entreprises.
Or pour moi, il n'est pas admissible que l’argent public serve à financer des mesures de retour à l’emploi à la suite de licenciements dont le seul motif est d'augmenter les profits des entreprises concernées et les dividendes de leurs actionnaires.
Je reste réservée sur la logique globale de ce fonds qui ne fait que rembourser aux États une partie non négligeable du financement de restructurations et même souvent de délocalisations qu'ils n'ont pas su ou voulu empêcher.
On ne se demande jamais si ces plans sociaux auraient pu être évités, si les syndicats ont été réellement consultés pas plus que l'on vérifie si les salariés concernés ont retrouvé un emploi.
J'ai donc choisi de m'abstenir.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche