Explication de vote sur l’utilisation d’acide phosphorique, de phosphates, de diphosphates, de triphosphates et de polyphosphates dans les broches de viandes congelées verticales

Explication de vote sur l’utilisation d’acide phosphorique, de phosphates, de diphosphates, de triphosphates et de polyphosphates dans les broches de viandes congelées verticales

Ce sujet très médiatisé a fait couler beaucoup d’encre laissant à tort croire à une interdiction de la viande de Kebabs.

Le Parlement européen a été saisi d'une objection déposée par le groupe de Verts à une dérogation d’un règlement portant sur l’interdiction de phosphates dans les viandes congelées.

Des études font craindre un risque pour la santé. Or, actuellement, il est permis d’ajouter ces substances dans de nombreuses denrées alimentaires dont effectivement les kebabs mais pas eux seuls.

L’objection a été rejetée avec 373 voix pour l’interdiction, 273 contre et 30 abstentions, car elle nécessitait une majorité qualifiée des 2/3.

Si je partage les inquiétudes de certains petits restaurateurs qui craignaient de voir leur activité compliquée par une telle mesure, le principe de précaution devrait régner en matière sanitaire et je veux souligner que l'objection comportait des amendements qui insistaient sur des alternatives viables à ces additifs.

Je déplore donc ce vote qui à 3 voix près aurait permis de limiter les risques de santé liés aux maladies cardiovasculaires, une des principales causes de mortalité en Europe.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche