Explication de vote : Vers une stratégie pour le commerce numérique

Explication de vote : Vers une stratégie pour le commerce numérique

La numérisation du commerce international soulève des enjeux importants en ce qui concerne la production et les modèles de services, qui transforme les emplois existants et précarise les conditions de travail.

 Ce rapport d'initiative avait pour objectif de tenter de faire des propositions pour définir un cadre juridique permettant de "concilier l’évolution rapide des marchés avec les droits des consommateurs (...) et la défense les droits de l’homme".

La GUE/NGL a rappelé que ces règles devrait être basées sur les droits des travailleurs, le droit à la protection des données, la neutralité du net ou encore la lutte contre l'évasion fiscale mais la rapporteure du groupe libéral, suivie par la droite et les socialistes, a estimé que ces questions n'entraient pas dans le champ d'application du rapport. Dont acte.

Sans surprise et dans la droite ligne des politiques néolibérales de l'UE, il définit en réalité ce que doit être un marché unique pour le commerce numérique plutôt que de prendre en compte l'intérêt des citoyens européens et notamment de ceux qui travaillent sur le territoire de l'UE.

Au final, ce sont d'abord et avant tout les intérêts des entreprises et du marché qui sont pris en compte au mépris des droits les plus fondamentaux, pour moi c'est non.

J'ai donc voté contre.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche