Expulsion d'Afghans vers leur pays en guerre : Le gouvernement français récidive!

On pourrait penser qu'en cette période de fête de fin d'année nos gouvernants pourraient faire preuve d'un minimum d'humanité.
Il semble qu'une telle attitude ne concerne pas la Présidence de la République française qui a confirmé ce matin l'expulsion de onze Afghans, après celle du 21 octobre dernier.

Une telle décision est cohérente avec les déclarations de la Présidence suédoise et de la Commission lors du débat en séance plénière du Parlement européen le 25 novembre dernier, toutes deux ont justifié ces expulsions collectives vers des pays en guerre ou soumis à de fortes tensions.

Il est plus que scandaleux de justifier cette décision par le fait que la Grande-Bretagne expulse chaque année plus d'un millier d'Afghans. Une telle décision est indigne de notre pays.

Nous le répétons : un risque vital pèse sur ces personnes. Il est intolérable de les expulser vers l'Afghanistan en guerre.

Aussi nous demandons au gouvernement de surseoir à ces expulsions indignes et de ne pas procéder à des expulsions vers des pays en guerre ou soumis à de fortes tensions. De telles décisions violent le principe de non-refoulement garanti par la Convention de Genève et la Convention européenne des droits de l'Homme, notamment son article 3. Celui-ci interdit de soumettre des personnes à la torture ou à des peines ou traitements inhumains ou dégradants.

Il est temps que la France et les Etats membres de l'Union européenne rendent cohérents leurs actes avec leurs discours en matière de droits l'Homme.

Marie-Christine VERGIAT

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche