Favoriser l'intégration des Roms et lutter efficacement contre l'anti-tsiganisme !

Favoriser l'intégration des Roms et lutter efficacement contre l'anti-tsiganisme !

Explication de vote sur la résolution adoptée au Parlement européen le 25 octobre 2017 sur l'intégration des Roms dans l’Union du point de vue des droits fondamentaux et la lutte contre l'antitsiganisme

Les discriminations envers le Roms sont un sujet récurrent au sein de l'Union. La polémique entre Vivian Reading et Nicolas Sarkozy en 2010 avait mis cette question sous le feu des projecteurs. Depuis communications et rapports se sont multipliés sans que les choses bougent de façon fondamentale malgré quelques procédures d'infraction et le ciblage d'un certain nombre de crédits dans le cadre des fonds structurels. En effet l’anti-tsiganisme est structurel dans tous les pays de l'Union et la rapporteure connaît bien le sujet puisqu'elle est elle-même issue de cette communauté.

Un des aspects intéressants de ce texte est la volonté de travailler avec les Roms et non pas à leur place pour parvenir à enrayer les discriminations dont ils sont victimes. Évitons les discours paternalistes et d’identifions les facteurs profonds de discrimininations.

De nombreux États membres pratiquent des formes de ségrégation des enfants Roms dans l’accès à l’éducation, des restrictions à la liberté des circulations et entretiennent parfois des discours haineux.

C’est le cas de certains pays de l’Est comme la Hongrie et la Roumanie mais la France est malheureusement loin d’être en reste dans ce domaine.

La bataille est donc loin d’être gagnée. La résolution va dans le bon sens, j’ai donc voté pour.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche