Front commun au Parlement européen contre les autorisations de mise sur le marché de nouveaux OGM

Front commun au Parlement européen contre les autorisations de mise sur le marché de nouveaux OGM

Explication de vote sur les deux 2 objections déposées par la commission parlementaire sur les questions environnementales sur le maïs génétiquement modifié et adoptées le 30 mai 2018.

En mars dernier, le Parlement européen rejetait pour la 7ème fois depuis septembre, des propositions de la Commission visant à mettre sur le marché des organismes génétiquement modifiés.

Mais la Commission persiste, au mépris du principe de précaution et alors que les évaluations menées par l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) sur les risques de ces produits restent insuffisantes.

Les nouvelles propositions sont peut-être encore pires que les précédentes. Elles concernent la mise sur le marché de deux nouveaux types de maïs génétiquement modifiés rendus tolérants au glufosinate et au glyphosate, deux des herbicides les plus répandus en Europe.

Il s’agit donc d’autoriser la culture de plantes OGM résistant au glyphosate alors même que le Parlement a décidé, en octobre dernier, sa suppression progressive sur 5 ans.

Le glyphosate est classé depuis 2015 comme substance « cancérogène probable » pour l’Homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Il est grand temps que la Commission européenne (tout comme le gouvernement français d’ailleurs) cesse de jouer avec la santé des citoyens européens.

J’ai évidemment voté en faveur de ces nouvelles objections et me félicite une fois encore que le Parlement ait fait front commun contre les autorisations de mise sur le marché de nouveaux OGM.

 

Liens vers les textes adoptés :

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche