Frontex : un outil de l'UE au service de politiques migratoires plus que contestables

Voir la vidéo

Intervention de Marie-Christine Vergiat - Députée européenne Front de gauche -Membre de la commission Libertés civiles justice et affaires intérieures - Strasbourg 13 septembre 2011

Frontex est un symbole. Celui que l'Union européenne veut donner de la façon dont elle gère, elle contrôle, ses frontières. Le Parlement européen a une fois de plus tenté de faire pression pour que les droits fondamentaux de celles et de ceux qui cherchent à rejoindre l'Union européenne pour des raisons économiques ou humanitaires soient mieux pris en compte. Quelques un de nos amendements et notamment ceux concernant le sauvetage en mer ont été intégrés et je tiens à en remercier notre rapporteur.
Mais nous sommes loin du compte par rapport aux discours que nous prônons à la face du monde.

Je ne prendrai qu'un exemple : celui du sauvetage en mer.
Selon les ONG, depuis le début de l'année, plus de 2 000 migrants ont disparu en mer.
Cet été, des bateaux de l'OTAN ont enfin réagi et recueilli des naufragés mais ils ont, en vain, cherché un pays d'accueil au sein des Etats membres. Ils les ont une fois de plus ramenés en Tunisie, pays sur lequel a reposé l'essentiel de l'effort de solidarité à l'égard de ceux qui ont fui la guerre de Libye, cautionnée pourtant par l'UE.

Nous ne voulons pas de cette Europe-là, de cette Europe forteresse qui donne des leçons en matière de droits de l'Homme et de démocratie et qui est incapable de tendre la main à quelques milliers de réfugiés.
Le contrôle des frontières, le refoulement vers des pays tiers sans réelles garanties sur le respect des droits les plus élémentaires continuent à être le leitmotiv.

Pire, on autorise explicitement les renvois collectifs par charter. La question de la protection des données n'est pas réglée.
L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe mène actuellement une enquête sur ces morts de la Méditerranée et l'UE devra rendre des comptes sur ses manquements.
 
Les garanties en matière de droits de l'Homme restent évasives. Nous ne voterons donc pas le mandat tel qu'il est.

Contact presse :
Juliette Ryan : 06 78 00 94 73

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche