Gouvernance internationale des océans : parvenir à une transition juste sans forage en mer

Gouvernance internationale des océans : parvenir à une transition juste sans forage en mer

Explication de vote sur le rapport d'initiative adopté par le Parlement européen le 16 janvier 2018 sur la gouvernance internationale des océans.

En accord avec l’objectif des Nations Unies de conservation et d’exploitation durable des océans, le Parlement européen a adopté un rapport d’initiative sur la gouvernance internationale des océans.

Ce rapport concerne la mise en œuvre au niveau de l'UE et les compétences du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies. Il répond notamment aux objectifs d’amélioration du cadre de gouvernance internationale des océans, de gestion de la hausse des émissions émanant du secteur du transport maritime et l’approfondissement de la recherche et des données internationales relatives aux océans.

Je me félicite que certaines propositions de la GUE/NGL formulées en commission aient été intégrées au rapport final concernant notamment le recours au forage en mer pour l’exploitation de nouvelles sources de combustibles fossiles.

Je me félicite par ailleurs que malgré la tentative de retrait du paragraphe demandant davantage de coopération entre l’Union et ses partenaires internationaux pour parvenir à une transition juste permettant de se détourner du forage en mer, ce paragraphe ait été maintenu par une majorité de 356 voix.

Je salue l’adoption de ce rapport d’initiative et j’ai bien évidemment voté pour, en espérant qu’il pourra se traduire par l’adoption de mesures contraignantes probantes.

Le texte adopté est disponible ici

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche