Guerre au Yémen : Le Parlement demande l'arrêt de la vente d'armes des États membres à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis

Guerre au Yémen : Le Parlement demande l'arrêt de la vente d'armes des États membres à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 4 octobre sur la situation au Yémen

Le Parlement européen a adopté une résolution attendue sur la situation au Yémen.

Selon l’ONU, le Yémen connaît « la plus grande catastrophe humanitaire du monde ». Le nombre de victimes officiel reste extrêmement flou et gelé à 10,000 depuis 2016.

L’ONU compte en réalité plus de 50,000 victimes mortes sous les bombes, de famine ou de maladie.

Pendant que l’Arabie Saoudite impose un blocus de l’aide humanitaire, les Yéménites manquent de tout : 22,2 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire dont 11,3 millions d’aide d’urgence.

L’omerta autour du conflit au Yémen est donc une honte, d’autant plus que l'on sait que la France est un des premiers marchands d’armes aux principaux responsables du conflit que sont l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis alors que nos dirigeants osent dire qu’elles ne servent pas directement au conflit.

Je me réjouis donc que le Parlement européen ait enfin adopté une résolution demandant d’une part la levée du blocus saoudien pour l’aide humanitaire et surtout demandant aux États membres d’arrêter de vendre des armes à l’Arabie Saoudite, aux Émirats arabes unis et à tout membre de la coalition internationale en respect du Traité sur le commerce des armes qu'ils ont signé.

J’ai bien évidemment voté en faveur de cette résolution.

Texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//NONSGML+TA+P...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche