Horreur et émotion suite à l'assassinat de trois militantes Kurdes

Communiqué de Marie-Christine Vergiat, député européenne Front de Gauche -membre de la sous-commission droits de l'Homme - 10 janvier 2013

Rojbin (Findan Dogan) a été assassinée hier après-midi à Paris avec Sakine Cansiz et Leyla Soylemez. Rojbin a été la première personne à m'avoir parlé de la question kurde. Elle était la joie de vivre personnifiée. Je n'oublierai jamais son sourire.
Je n'ai pas de mot pour exprimer l'horreur de ce que je ressens face à ce crime perpétué contre ces 3 jeunes femmes en plein Paris. L'assassinat sur le sol de la République française de femmes réfugiées en France est insupportable.
Je demande que tout soit mis en œuvre par les autorités françaises, en toute indépendance, pour que les coupables soient recherchés et condamnés.
Cela ne fait que renforcer ma détermination à soutenir le peuple Kurde dans la revendication de ses droits politiques et culturels, comme Rojbin nous en a si bien montré l'exemple.

Les Kurdes paient un lourd tribut pour leur engagement en faveur de la paix. Aucune provocation, aucune violence si terrible soit-elle ne doit remettre en cause le nouveau processus de négociations engagé entre l'Etat turc et le leader kurde Abdullah Öcalan.
Je tiens à exprimer mes condoléances à la famille et à tous les amis des trois victimes.
Je m'associe à la solidarité exprimée en ce moment même devant le centre d'information Kurde de Paris par des centaines de manifestants.

Je serais présente samedi au rassemblement de protestation qui aura lieu à partir de 12h à gare de l'est.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche