La nomination de M. Uribe à Metz est inacceptable

Communiqué de presse de Jürgen Klute député européen (Die Linke) et de Marie-Christine Vergiat (Front de Gauche) - Annonce d'une conférence de presse à Metz le 7 avril 2011.

Interpellé par la nomination de M. Uribe, ancien président de Colombie, comme professeur à l'école ENIM de Metz, le député européen allemand Jürgen Klute a rejeté cette nomination au moyen d'une lettre ouverte qui a été co-signée par plus de 30 de ses collègues parlementaires français et européens.

"Le mandat de M. Uribe pendant sa présidence de 2002 à 2010, dit M. Klute, s'est caractérisé par les violations systématiques des droits de l'Homme, l'impunité et la corruption. Si l'Union Européenne et la France se revendiquent de la défense des Droits de l'Homme, elles ne doivent pas admettre qu'un personnage responsable de telles politiques reçoive en France une tribune pour enseigner à de jeunes étudiants".

La publication de la lettre, très médiatisée en Europe et en Colombie, a permis de mettre en évidence que le directeur de l' Ecole nationale d'Ingénieurs de Metz était fortement remis en cause dans sa façon de gérer son institution. Un rapport de l'Inspection Générale de l'Administration de l'Éducation Nationale et de Recherche parle de clientélisme, d'instances démocratiques en sommeil ainsi que d'une mauvaise gestion des ressources humaines allant jusqu'au harcèlement moral.

Marie-Christine Vergiat, responsable de la commission "des droits de l'Homme" du Parlement Européen pour le Groupe de la Gauche Unitaire Européenne / Gauche verte nordique (GUE/NGL) se rendra à Metz le 7 avril prochain pour manifester sa solidarité envers le mouvement qui s'est développé notamment au sein de l'Ecole nationale d'Ingénieurs.

Elle se déclare scandalisée d'une grande école française puisse confier la mission d'enseigner "le développement économique" à un homme mis en accusation dans son propre pays et dont les agissements criminels ont été mis en cause par des grandes ONGs (FIDH, Amnesty International, Secours catholique, ...). "Est-il besoin de rappeler que, sous son régime, la Colombie s'est inscrite en deuxième place (juste après le Soudan) du palmarès des pays déplaçant de force des personnes et notamment des paysans pour mieux s'accaparer leurs terres, que l'impunité des crimes y a atteint le score de 98% et que plus de 3000 personnes - essentiellement des jeunes des quartiers pauvres - y ont été assassinés pour être convertis en guérilleros tués au combat. Est-ce vraiment le type de modèle que l'on peut proposer à notre jeunesse?"

La conférence de presse aura lieu le Jeudi 7 avril à 16h30 devant l’ENIM

(route d’Ars-Laquenexy à Metz.)

Contacts:
Bureau de M. Klute: Viviana Viera, +33 (0)3 88 1 75655 / +33 (0) 6 59 63 03 12, juergen.klute@europarl.europa.eu
Bureau de Mme. Vergiat : Juliette Ryan, +32 (0)2 28 47 831 / +33 (0) 6 78 00 94 73, marie-christine.vergiat@europarl.europa.eu

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche