La société civile joue un rôle fondamental dans tout État quel qu'il soit

La société civile joue un rôle fondamental dans tout État quel qu'il soit

Explication de vote sur le rétrécissement de l’espace dévolu à la société civile dans les pays en développement

La société civile doit ou devrait toujours jouer un rôle fondamental dans tout État quel qu'il soit.

Pour cela, les organisations qui la composent doivent bénéficier des libertés fondamentales que sont les libertés d’association, de réunion, d’expression ou de pensée.

Or, c'est loin d'être toujours le cas et pire, ces dernières années, nombre d'États multiplient les législations restrictives réduisant l’espace dévolu à la société civile.

La progression des arrestations, persécutions, harcèlements, abus et violences faites aux journalistes, défenseurs des droits de l’Homme ou citoyens est inquiétante et fait l’objet de nombreuses résolutions au Parlement européen.

Dans nombre de pays en développement, l'UE est souvent le principal bailleur de fonds des organisations locales de la société civile. Elle peut ou pourrait jouer un rôle non négligeable dans la protection des acteurs via un certain nombre d'instruments financiers (IEDDH, ICD, etc.). Ceux-ci ne sont pas pour autant exempt de critiques notamment dans les choix opérés et cette résolution ignore une situation similaire dans les pays développés y compris ceux de l'UE de surcroît, elle place comme souvent l’Union dans un rôle de donneur de leçons tant auprès des États tiers que des ONG.

C’est pourquoi j'ai préféré m'abstenir.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche