La Turquie refuse aux députés de la GUE/NGL l'accès au district Sud à Diyarbakir

Turquie, 5 mars 2016: Les députés européens - Marie-Christine Vergiat (France), Takis Hadjigeorgiou (Chypre) et Miguel Urban (Espagne) du groupe GUE/NGL actuellement dans une visite de trois jours en Turquie - dénoncent qu'on leur a refusé la permission de verfier la situation dans le Sud du district de Diyarbakir, Sud-Est de la Turquie.

Ils ont également été déçus que le gouverneur de Diyarbakir n'ait pas pu les rencontrer en raison d'un horaire très chargé.

Le district de Diyarbakir Sur est actuellement sous couvre-feu et subit de fortes attaques des militaires et la police turque. Le but de la rencontre avec le gouverneur était de lui demander d'autoriser la libération des personnes qui sont pris au piège dans ce conflit, dont beaucoup sont de femmes et d'enfants.

Ces enfants comprennent: 1. Elif Su Aslan 4 mois-vieux; Özgür Aslan 3 ans; Muazzez Aslan 4 ans; Rojda Aslan 7 ans; Gülistan Aslan 11 ans; Beritan Tosun 2 ans; Şerife Tosun 10 ans; Ruken .... 4 ans; Berfin .... 4 ans; Kadir Şahin 11 ans; Furkan Dağ 11 années- vieux; et Mehmet Karacadağ 14 ans.

La délégation a déjà rencontré Alevi députés (CHP et HDP) qui leur a montré dans le district de Gazi Cemevi ainsi qu'avec les membres des familles de Yilmaz Özturk et Dilek Dogan. Ils ont également rencontré plusieurs universitaires qui ont signé une pétition intitulée "Nous ne serons pas complices de ce crime".

Les trois députés GUE / NGL rencontreront la presse le mardi 8 Mars à 17:30 dans la salle de presse à Strasbourg pour faire rapport sur leur visite en Turquie.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche