Le groupe GUE/NGL exprime sa solidarité avec les démocrates kurdes.

Le groupe GUE/NGL exprime sa solidarité avec les démocrates kurdes.

"Avec l'interdiction récente qui pèse sur le parti DTP, la Turquie se débarrasse d'un partenaire de négociation légitime du côté kurde. Une solution pacifique au conflit kurde s'évapore à nouveau», a expliqué le président du GUE/NGL Lothar Bisky.

Bisky poursuit en ajoutant: «Maintenant, nous risquons la radicalisation de la question kurde. La dernière interdiction sur le DTP par la Cour constitutionnelle de Turquie est un autre chapitre d'une longue histoire de répression de mouvements démocratiques en Turquie. L'interdiction d'un parti démocratique, des jugements arbitraires et la répression de l'identité kurde écartent la Turquie de l'Union européenne, au lieu de la rapprocher. Nous répétons ceci : le dialogue et la compréhension, et non la confrontation et la répression, sont le seul espoir d'une réponse durable et pacifique à la question kurde.»

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche