Le Parlement européen soutient la diversité linguistique

communiqué de presse de Marie-Christine Vergiat - Strasbourg 11/09/2013 - La diversité culturelle et la diversité linguistique, qui en est totalement partie prenante, fait partie de ces slogans dont raffolent les institutions européennes. Mais il y a loin du discours à la réalité des faits. C’est pourquoi je me félicite que le Parlement européen ait adopté un rapport présenté par François Alfonsi portant sur les langues européennes menacées de disparition et la diversité linguistique au sein de l’Union Européenne.

En tant que députée européenne de la circonscription Sud Est (PACA, Rhône Alpes, Corse), je ne pouvais rester en dehors de ce rapport et j’y ai donc coopéré activement en tant que rapporteur fictif pour la GUE/NGL.
Attachée depuis toujours à la diversité culturelle, je considère qu’en ce domaine l’Union européenne pourrait avoir un rôle actif, notamment en allouant des moyens financiers ad hoc.
Et j’oserai dire qu’il y a urgence, tant nombre de langues sont en danger. Un travail plus actif devrait pouvoir être entrepris avec d’autres institutions et notamment avec le Conseil de l’Europe et l’UNESCO.
Trop souvent, les milieux associatifs et artistiques sont les seuls garants de la sauvegarde et la transmission de ces langues. Leur rôle doit donc être mieux reconnu.
Des supports institutionnels, telle que la Charte européenne des langues régionales et minoritaires ainsi que la Convention de 2005 de l'UNESCO  existent, j’en connais les limites mais ils ont le mérite d’exister et doivent être utilisés au mieux.
Je me félicite donc que les amendements que j’avais déposé en ce sens aient été intégrés dans le rapport voté par le Parlement européen.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche